TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Vendredi 02 décembre 2022

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

ZUYDCOOTE (Notice historique sur)


Par Raymond de Bertrand


Référence : 3093
Date édition : 2011
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0574-4
Nombre de pages : 142
Première édition : 1855
Reliure : br.

Prix: 19.27€


     Á l'époque où Jules César fit la conquête de la Gaule Belgique, Zuydcoote naissait à peine et ses rares habitants n'étaient que de pauvres pêcheurs vivant épars dans les dunes, les bois et les marais. Lorsque Constantin le Grand embrassa le christianisme, vers l'an 312, Zuydcoote n'était encore qu'un faible hameau qui ne présentait d'autre avantage que celui d'être bâti sur les bords d'une baie. La principale ressource des habitants consistait, au dire de quelques historiens, dans l'exploitation de salines établies dans les limites de son territoire. Peu à peu le lieu acquit de l'importance. La crique qui y existait prit les proportions d'un port, des travaux d'art y furent exécutés et le havre devint même fort célèbre. Au VIIe siècle, sous l'impulsion d'Éloi, évêque de Tournai et de Noyon, un oratoire dédié à saint Pierre y fut établi, le village fut érigé en paroisse et la population s'accrut. Puis, la mer vint y faire de désastreux ravages, la famine désola le pays et les peuples scandinaves s'abattirent avec une avidité sans égale sur le bourg populeux de Zuydcoote. Ce n'est que vers la fin du Xe siècle que le village put jouir d'une certaine paix et qu'une église de style roman fut fondée en remplacement de l'oratoire ravagé. Malgré une terrible tempête qui changea tout à coup la face du littoral du comté et ruina le port, la progression incessante de la population qui se livrait à l'industrie et au commerce, lui permit d'obtenir une charte d'affranchissement ; le bourg devint une ville et une seigneurie, avec juridiction et administration municipale. La cité fut alors florissante. Trois orfèvreries s'y établirent, les magasins proposaient les meilleures marchandises et la population atteignit un chiffre qu'elle ne surpassa peut-être jamais depuis. Un destin funeste attendait cependant Zuydcoote. En 1566, la ville qu'aucun rempart ne protégeait fut saccagée par les hérétiques ; en 1570, une horrible tempête inonda le territoire, faisant reculer les progrès de l'agriculture ; en 1577, les iconoclastes chassèrent les religieux de l'abbaye des Dunes auprès de laquelle les pauvres trouvaient pain et travail. Les habitants qui restèrent travaillèrent donc avec enthousiasme à l'édification de ce que l'on appela pompeusement une citadelle et l'établissement du canal de Furnes ramena également un peu de vie au bourg. Mais bien d'autres malheurs devaient encore s'abattre sur la contrée.
© Micberth
     

14:05

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr