TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Vendredi 22 novembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

VIEILLE-BRIOUDE (Histoire de) depuis les origines jusqu'à nos jours


Par Edouard Peyron


Référence : 3013
Date édition : 2011
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0492-1
Nombre de pages : 430
Première édition : 1900
Reliure : br.

Prix: 54.77€


     Alors que la contrée était couverte de forêts, les druides choisirent d'établir le centre régional de leur culte sur un vaste promontoire de rochers qui figurait, de loin, « un immense navire au repos » ; site qui convenait admirablement aux mystères et aux sacrifices de ces aïeux idolâtres. Dès l'ère celtique et pendant la période gallo-romaine, un certain nombre d'habitations furent édifiées sur cette assiette si bien fortifiée par la nature qu'elle constituait en quelque sorte la clef du pays, par sa position topographique, permettant là mieux qu'ailleurs le passage de l'Allier. Sous la domination des Romains, un pont à plusieurs arches fut construit, attribué par la tradition à Jules César. Il était commandé par une forteresse appelée Castrum Victoriacum dont Grégoire de Tours fut le premier à parler. Assaillie au VIe siècle par l'armée de Thierry, brûlée et détruite par les Sarrasins d'Abdérame, puis par les Normands, après que le comte Bérenger l'eut relevée de ses ruines, la forteresse devint ensuite un simple château attaqué sans doute successivement par les Routiers, les Anglais, les ligueurs et les protestants. Après leur mariage à Vieille-Brioude, ce fut le lieu de résidence de Louis V, alors âgé de quinze ans et de son épouse Blanche-Adélaïde d'Anjou, de vingt-cinq ans son aînée. Cette union destinée à sauver la dynastie carolingienne fut cependant vouée à l'échec et ne put empêcher l'avènement d'Hugues Capet à la mort de Louis dont la brièveté du règne lui valut le surnom de Fainéant. Après l'écroulement du vieux pont romain, un nouveau fut édifié en 1454, par Marie-Louise, princesse des Dombes, la seigneurie de Vieille-Brioude dépendant de son duché de Montpensier. Construit à perte par des entrepreneurs qui, pour se venger de ne pouvoir obtenir un dédommagement suffisant, se retirèrent sans décintrer l'arche, il dut être élargi plus tard pour le rendre plus pratique au roulage. Consolidé en 1794, il s'écroula dans un immense fracas le 27 mars 1822 et fut pendant de longues décennies au cœur d'une légende. Alors que l'Allier mugissait dans son lit de rochers, on racontait dans les longues veillées d'hiver que le diable seul avait pu lancer un si beau pont de l'une à l'autre de ses rives et qu'il venait chaque année enlever de la voûte une pierre qui disparaissait toujours, alors qu'elle était systématiquement remplacée et chaque fois mieux scellée.
© Micberth
     

01:42

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75