TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mardi 27 février 2024

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites





ACCUEIL

VALLERY (Monographie de la paroisse de) au diocèse de Sens


Par l'abbé Charles Heurley


Référence : 3285
Date édition : 2014
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0779-3
Nombre de pages : 242
Première édition : 1913

Prix: 32.80€


     La seigneurie de Vallery était l'une des plus puissantes du comté de Sens dont elle relevait et comptait trente-deux fiefs qui lui devaient foi, hommage et services militaires. Une première forteresse fut bâtie au Xe ou XIe siècle. Avec son enceinte assez spacieuse pour contenir, dit-on, de quatre à cinq mille guerriers, avec sa ceinture de murailles, de tours et de fossés, avec ses défenses naturelles, elle fut très probablement mêlée aux vicissitudes des guerres, et des sièges qui composent l'histoire du Moyen Âge. Le vieux château féodal ne put cependant convenir à son nouveau maître, Jacques d'Albon de Saint-André, qui partagea les jeux d'enfant du futur Henri II et qui devint son favori. La forteresse fut transformée en une résidence princière, ornée de tapisseries recherchées, de tableaux précieux et de meubles somptueux. Mais le 15 mars 1560, les états généraux décrétèrent que Jacques d'Albon, déjà ruiné par les frais d'entretien de son château, devait rendre compte des dons excessifs accordés par feu le roi Henri II et en payer le reliquat. Après sa mort, sa veuve, Marguerite de Lustrac, hérita de la châtellenie de Vallery et s'éprit d'une vive passion pour le prince Louis Ier de Condé. Elle lui fit don en toute propriété du domaine, espérant que le prince, bientôt veuf, l'élèverait à la dignité de princesse de sang royal en l'épousant. Mais le volage amant accepta le don, en profita et dédaigna la bienfaitrice. Quelques années plus tard, son petit-fils Henri II de Condé vint trouver refuge au château afin de soustraire sa belle épouse aux ardeurs du trop galant roi Henri IV. Il constata les dégâts causés par l'absence de ses propriétaires depuis cinquante ans et restaura le culte catholique en même temps que l'église paroissiale, détruite par les huguenots. Après avoir levé une petite armée contre la cour de la reine Marie de Médicis et purgé trois années de réclusion à la Bastille, le prince devint le plus zélé des serviteurs du roi. Il perdit sa sœur Eléonore dont il fit transporter le corps à Vallery ; peu après il fit aussi transférer la dépouille de son père et de son grand-père. Á son tour, quelques années plus tard, son fils, le Grand Condé, qui avait pour lui une haute estime et une tendre affection, fit ériger à sa mémoire un remarquable mausolée. Si le prestige du génie de la sculpture empêcha la folie révolutionnaire de consommer la ruine de ce chef-d'œuvre, rien ne préserva la profanation de la sépulture de la famille princière. Le 30 mars 1794, douze cercueils furent remontés un à un à la surface et douze corps furent jetés pêle-mêle dans une longue et large tranchée creusée dans le cimetière.
© Micberth
     

14:18

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr