TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 11 novembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

THONES (Les paroisses de la vallée de)


Par François Pochat-Baron


Référence : 3154
Date édition : 2012
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0638-3
Nombre de pages : 470
Première édition : 1942
Reliure : br.

Prix: 60.50€


     La plupart des paroisses de la vallée ont une origine qui se perd dans la nuit des temps. Tout d'abord partie intégrante de la grande paroisse de Thônes, elles devinrent des chapellenies dépendantes de l'église de Thônes et, à ce titre, le plébain recueillait le tiers de leurs dîmes. Á La Balme-de-Thuy, Mgr Jean-François de Sales supprima, à l'occasion de sa visite en 1631, une coutume très ancienne qui semblait relever de la superstition et qui consistait à donner au curé, à l'occasion d'une sépulture, un mouchoir, un couteau, un verre, du sel et du pain. En 1730 naquit dans cette paroisse Simon Bigex, qui fut, pendant six ou sept ans, semble-t-il, le secrétaire de Voltaire qui l'occupa à tenir l'état de ses vaches et de son foin, à sa correspondance, à ses tragédies et ses autres ouvrages. Á sa mort, sa bibliothèque fut dilapidée et les six gros cahiers où il aurait consigné les faits et gestes de son maître, servirent à allumer le feu de la cuisine. Sous la Révolution, de nombreux prêtres, forcés de fuir, avaient trouvé refuge dans toutes les paroisses de la vallée, lorsque la Savoie fut rattachée à la France et en devint le 84e département dit « du Mont-Blanc ». Les habitants annexèrent au procès-verbal de leur assemblée une protestation contre toute innovation dans la religion catholique, apostolique et romaine, mais ne purent éviter les graves événements de mai 1793 connus sous le nom de Guerre de Thônes. Les communes virent alors partir leurs jeunes gens pour le service des armées et leurs prêtres passer les Alpes pour ne pas prêter le serment schismatique. Á toutes les époques, les visites pastorales se traduisaient par des injonctions auxquelles les paroissiens et leur curé s'efforçaient de répondre. Il s'agissait souvent de quelques achats pour la pratique du culte ou de réparations qu'exigeait l'état de l'église. En 1445, Mgr Barthélemy Vitelleschi, évêque de Corneto et délégué de l'évêque de Genève, excédé par la coutume qui s'était établie à La Clusaz d'entrer dans le chœur pendant la célébration des messes, décida sous peine d'excommunication que désormais nul n'y entrerait, à moins d'être ecclésiastique ou servant de l'officiant. En 1901, un reliquaire en bois de rose, représentant en cire et en coquillage les principales scènes de la vie du Christ, fut offert au curé de la paroisse. Il porte le nom de Reliquaire de Marie-Antoinette sans que l'on ait découvert l'origine de cette appellation.
© Micberth
     

20:29

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75