TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Jeudi 14 novembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

SAINT-QUENTIN (Guide complet de la ville de)


Par Elie Fleury


Référence : 3335
Date édition : 2014
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0832-5
Nombre de pages : 182
Première édition : 1907
Reliure : br.

Prix: 24.00€


     Saint-Quentin fut l'une des premières villes de France qui conquirent leur indépendance communale au Moyen Âge. Vers l'an 1080, le comte de Vermandois, Héribert IV, lui concéda ses premières libertés. Vers le milieu du XIIe siècle, les Saint-Quentinois n'étaient astreints au paiement d'aucun impôt vis-à-vis de leur suzerain et la durée de leur service militaire était limitée à une journée. Dès l'origine de ses libertés, la ville se dota d'une Maison de la paix et d'un beffroi. L'hôtel de ville fut construit dans un style ogival flamboyant en 1509, comme le laisse deviner le rébus buriné en lettres gothiques sur une plaque de bronze encadrée dans un des piliers. La basilique, bâtie sur la colline où la Romaine Eusébie inhuma le corps de saint Quentin qu'elle avait retiré des eaux de la Somme en 342, a des titres de noblesse que pourraient lui envier bien d'illustres cathédrales. Dès le milieu du VIe siècle, le tombeau du saint était un lieu de pèlerinage très fréquenté. Puis au XIIe siècle, le chapitre ayant reçu des dons considérables et le nombre de chanoines s'étant accru, la décision de bâtir l'église actuelle fut prise. Saint Louis et deux de ses fils assistèrent à l'inauguration du chœur et du sanctuaire le 2 septembre 1257. Durant le siège de 1557, bien que le roi d'Espagne, Philippe II, eût fait défense de tirer le canon contre la collégiale, un boulet laissa une empreinte profonde sur un contrefort du portail Lamoureux. Charles Picard, négociant et ancien maire de Saint-Quentin, légua en 1883 à sa ville natale une somme de cent mille francs pour élever un monument, « en l'honneur de l'héroïque courage déployé par nos aïeux dans la mémorable défense de la ville au XVIe siècle contre les Espagnols ». Un concours fut ouvert en 1893 entre vingt-cinq sculpteurs français. Le projet choisi fut celui d'un jeune artiste originaire d'Anzin-les-Valenciennes, Corneille Theunissen et la statue érigée sur la Grand'place dont la chaussée avait été refaite à cette occasion, fut inaugurée le 7 juin 1897 par Félix Faure, président de la République. En reconnaissance aux libéralités d'Antoine Lécuyer, la rue Royale fut débaptisée pour prendre son nom. Ce banquier, mort en 1879, légua notamment à la ville l'hôtel qu'il s'était fait construire, pour abriter les pastels de Quentin de La Tour. Mêlé à la société polie, causeuse et raisonnable de son temps, le peintre du roi était plein d'idées économiques, humanitaires et scientifiques. Il fut le créateur d'une école gratuite de dessin et le fondateur de bureaux de charité pour les pauvres infirmes et les femmes en couches.
© Micberth
     
Feuille d'information :

Lire...

10:11

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75