TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 12 avril 2021

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

SAINT-LAURENT-DE-LA-PLAINE (Notice historique sur)


Par l'abbé Guinhut


Référence : 3187
Date édition : 2012
Format : 20 X 30
ISBN : 978-2-7586-0673-4
Nombre de pages : 304
Première édition : 1909
Reliure : br.

Prix: 48.34€


     Le village doit son nom à une fondation religieuse et à sa situation au centre d'une plaine formée par une dépression de terrain. Il est probable que la paroisse remonte à la fin du Xe siècle et qu'elle ait été d'abord comprise dans le domaine de l'abbaye de Saint-Florent-de-Vieil. Au XIIIe siècle, elle fut rattachée au doyenné des Mauges et à l'archidiaconé d'Outre-Loire. Le presbytère fut établi grâce à la générosité d'un seigneur du Plessis-Beuverau, qui donna, en 1215, son manoir avec grange, étable, jardins, cours et issues closes de murailles. Sa reconstruction en 1619 fut à l'origine de vives contestations entre le seigneur de La Jaltière et du Pineau, et la dame de Plessis-Beuvereau. L'église qui fut incendiée sous la Révolution et qui datait probablement du XIIe siècle fut, elle aussi, construite grâce à la générosité des seigneurs du pays qui avaient fait don du terrain et des fonds nécessaires. Au cours des siècles, de nombreuses querelles opposèrent les différentes familles qui désiraient faire valoir leurs droits aux honneurs d'église. Lorsque la propagande révolutionnaire raviva la foi et le courage des populations, les habitants prirent l'habitude de venir en procession implorer la Sainte Vierge, dans un site isolé, en pleine campagne, au milieu de grands arbres. Une modeste chapelle y avait été édifiée par un fermier qui, dit la légende, s'approchant d'un chêne qu'un de ses bœufs léchait systématiquement, vit une apparition de Marie lui demandant d'être priée en ces lieux. Ces rassemblements furent vite considérés comme autant de manifestations d'un fanatisme exacerbé par les prêtres réfractaires, et la chapelle fut démolie. Á partir de ce moment, la Sainte Vierge renouvela ses apparitions dans un chêne qui ombrageait les ruines de l'oratoire et des milliers de pèlerins se succédèrent jour et nuit là où elle procédait à des guérisons miraculeuses. Le chêne fut abattu, à son tour. « La persécution mit une auréole au front de ses victimes » et le décret du 24 février 1793, ordonnant une levée de trois cent mille hommes, fit jaillir la colère qui bouillonnait dans les cœurs. La paroisse prit part comme toutes les autres au soulèvement de la Vendée. Elle fournit son contingent à l'armée catholique et un des principaux chefs de l'insurrection, dans la personne du chirurgien Cady, une des figures les plus originales de la Vendée angevine. Le 19 janvier 1794, le gouvernement ordonna aux colonnes infernales de fouiller partout, de tout incendier et de tuer impitoyablement tous les habitants. Saint-Laurent-de-la-Plaine était malheureusement sur leur chemin.
© Micberth
     

06:41

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr