TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Jeudi 14 novembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

SAINT-JORIOZ (Monographie de la paroisse de)


Par Joseph-Marie Lavanchy


Référence : 3399
Date édition : 2015
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0909-4
Nombre de pages : 266
Première édition : 1893
Reliure : br.

Prix: 36.00€


     Il semble que la chapelle de Notre-Dame la vieille, établie dans le hameau appelé Chez Tavan, ait été le premier temple chrétien de la contrée. Vint ensuite l'époque, aux environs de 1040, où le prieuré de Saint-Jore fut fondé sur la rive marécageuse du lac, à un kilomètre en aval. Son église devint à la fois priorale et paroissiale, partagée en deux parts par une grille. Le prieuré connut une grande fortune aux XIIe et XIIIe siècle, notamment grâce aux dons des seigneurs de Duin et des nobles du Cengle qui possédaient le château de Villard-Chabod. Puis son union avec le monastère de Talloires inaugura l'ère de la décadence et de la ruine. Dès 1397, le cardinal de Brogny possédait simultanément plus de quarante évêchés et abbayes. Il décida d'unir canoniquement les deux prieurés riverains dont il était abbé commendataire. Le 30 mai 1412, le prieuré de Saint-Jorioz perdit par cette fusion, sa vie propre et son autonomie cinq à six fois séculaire. Les religieux acceptèrent difficilement cette soumission. Des tiraillements incessants, une lutte continuelle, une animosité indélébile engendrèrent procès et décadence jusqu'à ce qu'une convention, signée le 25 novembre 1766 entre le curé de Saint-Jorioz et l'abbé commendataire de Talloires, mette fin à cette situation lamentable. Il fut décidé que les religieux se retiraient définitivement à Talloires, tandis que le curé succédait à leurs droits et à leurs charges. Le château de Villard-Chabod appartint à la famille du Cengle jusqu'en 1339, date à laquelle il fut vendu pour 1400 livres de deniers genevois à Daniel et Aymonet Asinari, d'Asti, en Piémont. Au commencement du XIVe siècle, en effet, les nombreux membres de cette famille de riches banquiers acquirent des châteaux, des terres dans les campagnes et des emplacements dans les villes, comme celui de l'actuel hôtel de ville d'Annecy. Ils étaient alors surnommés « les Lombards », davantage en référence à leur profession qu'à leur nationalité. En 1454, le domaine entra dans la puissante famille des nobles de Beaufort et ce fut Claude qui fut désigné pour en devenir le seigneur. Alors que le château de Noiret revêtait encore sa physionomie de maison forte, la seigneurie appartenait à François-Nicolas de Mompiton, dont le caractère vindicatif et fanfaron terrorisait la rive gauche du lac. Le 30 juillet 1708, Joseph Durand, chapelain de Notre-Dame dans l'église de Saint-Jorioz, qui avait connu de légers démêlés avec lui, fut tué d'un coup de fusil par un de ses affidés, au sortir de la messe paroissiale.
© Micberth
     

22:55

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75