TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Dimanche 09 août 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

SAINT-GEORGES-SUR-CHER (Notes historiques sur)


Par Célestin Brethon


Référence : 3426
Date édition : 2016
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0939-1
Nombre de pages : 92
Première édition : 1884
Reliure : br.

Prix: 12.00€


     Lorsque César, après s'être emparé de Bourges, marcha sur le pays des Turones, il plaça sur les rives du Cher de nombreux détachements militaires pour tenir en respect les populations conquises. Vrigny, semble-t-il, était alors le village le plus important des alentours. César s'en empara et y établit un poste militaire retranché qui défendait la petite colline qui domine le village. Auguste fit ensuite construire des chaussées indestructibles ; Saint-Georges conserve des vestiges de celle qui reliait l'importante station de Thézée à Tours. Il entreprit également de réformer la religion de la Gaule et il est probable que le temple de Vrigny fut bâti à cette époque, à l'endroit où s'élève aujourd'hui l'église. Après la dissolution de l'empire de Charlemagne, Saint-Georges et presque tout le canton de Montrichard faisaient partie de la Touraine. Le village était alors assez peuplé. Il relevait de la circonscription et seigneurie d'Amboise, puis de la châtellenie de Bléré. Il n'eut pas beaucoup à souffrir des guerres du Moyen Âge, mais ressentit les troubles de la Ligue et des guerres civiles du XVIe siècle. La vallée du Cher fut alors occupée par les troupes royales, traitée en pays conquis et livrée à toutes sortes de ravages. Les fiefs de Saint-Georges étaient en partie sous la dépendance du seigneur d'Amboise, puis du châtelain de Bléré. Plusieurs relevaient de Chenonceau, de Montrichard et d'autres châtellenies. Le seigneur de Bléré avait droit de prééminence dans l'église de Saint-Georges. Á sa mort, les cloches devaient sonner deux heures chaque après-midi et pendant quatre semaines consécutives. Le prieuré-fief de la Chaise est un des plus anciens fiefs de Saint-Georges. Il faisait partie des biens de l'abbaye de Saint-Julien de Tours et relevait au XIIIe siècle de l'archevêché de cette ville. Le curé de Saint-Georges venait dire la messe dans sa chapelle le dimanche et le jeudi, moyennant une rente annuelle de vingt-deux setiers de blé. En 1793, le prieuré fut vendu comme bien national à Monpouët qui en était le fermier. La maison d'habitation du Mesnil fut bâtie entre le XVe et le XVIe siècle, sur les ruines d'une construction qui reposait elle-même, vraisemblablement, sur des substructions de l'époque romaine. Le manoir conserva son aspect féodal jusqu'au début du XIXe siècle, entouré de murs de trois à quatre mètres de hauteur et protégé par six tourelles. Sa fuie pouvait contenir plus de deux cents pigeons. On raconte que le manoir des Couldraies servit de rendez-vous de chasse et de galanterie à François Ier ainsi qu'à Henri II et Diane de Poitiers.

© Micberth
     

19:38

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75