TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mercredi 05 août 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

SOURDEVAL (Le Petit Livre de). Recueil de notes, documents statistiques, anecdotes, légendes, faits journaliers


Par Jules Labiche


Référence : 3089
Date édition : 2011
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0569-0
Nombre de pages : 206
Première édition : 1885-1886
Reliure : br.

Prix: 28.40€


     Beau parcours que celui de cet enfant de Sourdeval-la-Barre qui partit faire fortune en Amérique pour revenir se fixer dans son pays natal, devenir maire de sa commune et sénateur. Le recueil de notes, anecdotes, légendes qu'il a laissé foisonne d'informations en tous genres sur la population de la fin du XVIIIe, quand Sourdeval portait le nom de « le Neuf » et du XIXe siècle où, petit garçon, Jules Labiche courait dans le souterrain de l'ancien château. L'auteur fut premier magistrat de sa commune de 1878 à 1904, aussi s'attarde-t-il sur les mariages, naissances et décès survenus à la fin des années 1884-1885. Le pays attend sa voie ferrée depuis 1865, arrivera-t-elle enfin ? Le 19 avril 1885, un banquet de 225 couverts est servi pour fêter l'ouverture de la gare de Sourdeval. Les habitants réclament de nouveaux chemins vicinaux, mais le budget est absorbé par l'entretien de ceux qui existent déjà. Jules Labiche fait un retour dans le passé, quelques années après la Révolution : en 1790, la paroisse compte plus de 3 000 habitants, la valeur locale d'une journée d'ouvrier est estimée à 15 sols, en conséquence « Il fallait pour être citoyen actif, payer une contribution directe, savoir de 2 livres 5 sols au moins pour être éligible ». Guillaume Macé de la Mannière est alors élu maire. Suit la liste de tous les maires et leurs conseillers jusqu'en 1885, complétée par celle des juges de paix, des bienfaiteurs. « Quand il est midi à Sourdeval, il est midi 13 minutes et 3 secondes à Paris », question de méridien. Quand l'abbé Poullain disparaît, la population doit attendre de nombreux mois avant d'avoir un nouveau curé et la polémique gronde : l'évêque ne peut nommer les curés-doyens qu'avec l'accord du gouvernement, et le presbytère souffre d'un manque d'entretien. « Le Petit Livre » fournit d'intéressants détails sur le budget de la commune, les recettes et les dépenses, sur les ressources du bureau de bienfaisance et les noms des généreux donateurs. En 1862, des commissions de charité sont créées pour lutter contre la mendicité à Sourdeval et dans tout le département ; un asile est ouvert au Bourgneuf l'année suivante. Dix ans plus tard, s'ensuivra un combat terrible avec la municipalité pour la construction et l'administration d'un nouvel hospice qui prendra le nom d'asile Saint-Antoine. Et si les élections municipales de 1884 furent mouvementées, « la sage et juste population de Sourdeval jugea les hommes comme ils le méritaient. »

© Micberth
     

21:08

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75