TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 11 novembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

ROSNY-SUR-SEINE (Une nouvelle page ajoutée à l'histoire de)


Par l'abbé Henri Thomas


Référence : 2926
Date édition : 2014
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0395-5
Nombre de pages : 196
Première édition : 1893
Reliure : br.

Prix: 24.00€


     L'abbé Henri Thomas n'a négligé aucune source pour reconstituer l'histoire de Rosny. Il s'est personnellement investi dans des fouilles qui ont permis de mettre au jour une nécropole, un autel païen et les substructions d'une basilique gallo-romaine. Si un sentiment d'instinctive déférence s'empare de lui à la vue de ces reliques du passé, il n'oublie pas pour autant leur grand intérêt historique, car les tombeaux reflètent les préoccupations de chaque époque. Ainsi durant les premiers siècles de la période gallo-romaine, faite de paix et de prospérité, les cités et les villas recouvrirent le territoire et les hommes menèrent une existence paisible. Ils emportaient alors dans leur tombeau ce qui avait agrémenté leur existence : un jouet pour l'enfant, des bijoux pour la femme et des objets précieux pour l'homme. Dans le cimetière mérovingien, au contraire, le fer domine. Coutelas et ornements de ceinturons, depuis la plus vulgaire boucle de bronze jusqu'aux plaques et aux agrafes de prix, prouvent que les préoccupations principales de la population d'alors étaient de se défendre et d'attaquer, et qu'elle n'appréciait par conséquent d'autre luxe que celui de son équipement guerrier. Les différences de classe sociale apparaissent aussi, mais pas simplement dans la richesse de la sépulture. Il semble qu'aux premières heures de la ferveur chrétienne, si la classe moyenne conserva quelque temps l'habitude d'emporter dans la tombe des poteries funéraires, vestiges du paganisme, tous ceux qui dans la société franque jouissaient d'une position sociale ou intellectuelle supérieure, se défirent de « ces traditions mesquines et surannées, auxquelles le menu peuple restait fidèle ». L'état de conservation remarquable des squelettes dans les sarcophages de pierre ou de plâtre, témoigne aussi de la rudesse de la vie, une mort souvent prématurée ayant frappé violemment des hommes à la constitution extraordinairement solide. La découverte d'un autel païen, construit à une époque où le moindre arpent de campagne comportait une pierre ou un arbre vénéré, où les lieux de dévotion étaient si nombreux, révèle, quant à elle, l'existence d'un temple et par conséquent toute l'importance de la bourgade de Rosny qui devait à l'époque être habitée par des familles relativement riches et instruites.
© Micberth
     

21:05

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75