TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 15 juillet 2024

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites





ACCUEIL

LA ROCHE-BERNARD (L'ancienne baronnie de)


Par Léon Maître


Référence : 3302
Date édition : 2014
Format : 20 X 30
ISBN : 978-2-7586-0797-7
Nombre de pages : 198
Première édition : 1893
Reliure : br.

Prix: 31.00€


     Curieuse à plus d'un titre, l'histoire des sires de la Roche-Bernard permet d'assister à la création et à l'application du système féodal dans le comté nantais. Le premier auteur des barons n'était pas un descendant des Bretons qui, chassés par les Saxons de la Grande-Bretagne, vinrent se réfugier en Armorique, à la fin du Ve siècle. Bernard, comme son nom l'indique, ne pouvait être que le chef de l'une des bandes de pirates, connus sous le nom de Normands, qui pendant deux siècles, ravagèrent nos côtes occidentales. Il ne vint pas seul ; ses frères, ses parents, ses compagnons se groupèrent autour de lui et se partagèrent les terres des alentours. Il avait aussi des ennemis acharnés et succomba sous leurs coups. Son fils Rivallon vengea sa mort en exterminant ses meurtriers mais il périt lui-même dans la lutte. Cette double immolation fut probablement considérée comme une expiation suffisante, car les chartes de l'époque représentent leurs successeurs comme les propriétaires paisibles du territoire de La Roche-Bernard. Le second fils, Simon, jouissait d'un pouvoir si étendu et d'une souveraineté si bien assise sur la contrée, qu'il put librement détacher une portion de ses domaines, pour en faire un fief ecclésiastique, un bien de mainmorte aussi étendu que la paroisse de Saint-Gildas. Á la terre de Camarel que les religieux reçurent de Simon en 1026, Bernard II, son fils, ajouta la dîme de tous ses revenus à la condition qu'ils célèbrent à perpétuité la messe au bourg de La Roche-Bernard. Dès le XIe siècle, la seigneurie était organisée de la même manière que les autres fiefs bretons ; elle avait ses vassaux nobles et roturiers, et toute la série des officiers qui assistaient le suzerain. De l'enceinte fortifiée derrière laquelle s'abritaient les fondateurs de La Roche, il ne reste rien d'autre que les vestiges d'une vieille tour autrefois appelée la Prison. Après la bataille d'Auray, la baronnie de la Roche-Bernard tomba entre les mains de la puissante maison des Montfort-Laval. Une ère nouvelle de richesses et de faveurs s'ouvrit alors, permettant les délassements et les dépenses de luxe. Raoul de Montfort doit être le premier seigneur qui voulut installer une résidence champêtre loin des bords de la Vilaine. Le vallon de Missillac offrait toutes les conditions topographiques autrefois recherchées : un ruisseau au cours abondant, un lit disposé en forme de bassin et des rives prêtes à subir tous les terrassements désirables. Le baron y jeta les bases de l'habitation qui devint le château de la Bretesche.
© Micberth
     
Feuille d'information :

Lire...

06:47

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr