TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Jeudi 14 novembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

RIQUEWIHR, son histoire, ses institutions, ses monuments


Par l'abbé Raymond Voegeli


Référence : 3216
Date édition : 2013
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0704-5
Nombre de pages : 152
Première édition : 1938
Reliure : br.

Prix: 20.60€


     Dans la seconde moitié du XIIe siècle, le château fort de Reichenstein, à deux cent mètres de Riquewihr, appartenait aux frères Giselin, franches canailles qui vivaient de pillages et d'attaques à main armée. Excédées par leurs continuels actes de brigandage, les populations environnantes appelèrent à l'aide les bourgeois de Strasbourg et de Colmar. Rodolphe de Habsbourg, futur empereur d'Allemagne, prit leur tête et assiégea les deux chevaliers félons qui tombèrent rapidement entre ses mains. Ils périrent pendus et leur château fut en grande partie démoli. De la destruction de ce repaire date l'essor de la cité. Dès 1291, Burckhardt II, comte de Horbourg, fit élever une enceinte fortifiée et entoura la ville d'un profond fossé. La renommée de la cité grandit à tel point qu'elle devint un centre du commerce du vin notamment, mais aussi un point d'attraction pour les corporations. Elle acquit ainsi le titre et les privilèges d'une ville. En 1324, la maison de Horbourg étant tombée en pleine décadence et en l'absence de descendance mâle, la seigneurie de Riquewihr fut vendue au comte Ulric X de Wurtemberg. Depuis cette époque et jusqu'à la Révolution, la cité resta en la possession de cette famille. Le 24 février 1484, le comte Henri VI octroya une charte de liberté qui mettait les bourgeois à l'abri de l'arbitraire du seigneur et qui stipulait, notamment, que les habitants coupables d'un délit ne seraient plus torturés ni jetés dans le cachot souterrain de la Tour des Voleurs. Entre 1519 et 1527, Riquewihr fut l'objet d'une usurpation par le grand-duc Ferdinand d'Autriche. Á cette époque, la ville subit les désordres de la guerre des Paysans, véritable mouvement révolutionnaire, qui couvrit l'Alsace de sang et de ruines. Lorsqu'il reprit possession de son territoire, le comte Georges de Wurtemberg, qui s'était rallié aux réformateurs durant son exil à Bâle, introduisit officiellement la Réforme à Riquewihr et imposa la doctrine zwinglienne. La parution, le 1er1559, de l'Ordonnance ecclésiastique qui remplaçait cette dernière par la réforme luthérienne, suscita suffisamment de réticences pour que la régence édicte quelques mesures draconiennes contre les plus récalcitrants. Durant la guerre de Trente Ans, dès 1630, voulant parer toute éventualité d'invasion, le ordonna aux bourgeois de Riquewihr de monter la garde à tour de rôle sur les fortifications. Pour supporter cette corvée fastidieuse, tous apportaient de quoi boire pendant leurs heures de garde. Régulièrement, ils étaient retrouvés à poings fermés sur les murailles qu'ils étaient censés protéger.

© Micberth
     

23:46

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75