TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Vendredi 22 novembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

REIMS (Histoire de la ville de) depuis sa fondation


Par anonyme


Référence : 3196
Date édition : 2012
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0683-3
Nombre de pages : 234
Première édition : 1864
Reliure : br.

Prix: 32.60€


     Les origines de Reims, une des plus célèbres, des plus grandes et des plus opulentes villes du royaume, se perdent dans la nuit des temps. Elle était déjà considérable quand Jules César fit la conquête de la Gaule. Les Romains y édifièrent des temples, des palais, des arcs de triomphe et un capitole. Lorsque Attila se présenta devant Reims, une partie des habitants s'enfuirent tandis que les plus braves tentèrent sans succès de résister. Ils périrent jusqu'au dernier et les Huns saccagèrent la ville déserte, en 406. Quand cinquante ans plus tard les Vandales renouvelèrent cette scène désolante, la providence envoya Remi qui, installé sur le siège archiépiscopal, joignit aux vertus d'un saint les talents d'un homme d'État. Pendant la période mérovingienne, Reims eut fréquemment à souffrir des guerres presque continuelles qui opposaient les rois d'Austrasie et de Neustrie. Les discordes se poursuivirent après le règne de Charlemagne qui avait pourtant su rétablir le calme dans son immense monarchie. Hincmar, qui dirigea la cité et le diocèse pendant trente-sept ans, travailla à la splendeur de son église et à la prospérité de la ville. Il obtint de Charles le Chauve des privilèges pour les ouvriers, traça des rues nouvelles, fonda un hôpital et rendit leur éclat aux écoles monastiques. En 1135, les bourgeois s'organisèrent en compagnies et obtinrent de Louis VII des lettres d'érection de commune. Reims abandonna alors son rôle purement religieux pour établir un régime municipal. Mais la résistance des membres du clergé fut à l'origine d'émeutes. Les Rémois excommuniés se révoltèrent les armes à la main et saint Louis dut intervenir. Cette attitude militante se conserva jusqu'au XIVe siècle, époque à laquelle la commune de Reims cessa de jouer un rôle politique, s'éteignant sans violence sous la pression de l'autorité royale. Á l'approche des Anglais qui vinrent assiéger la ville, le 4 décembre 1359, Gaucher de Châtillon, capitaine de Reims, fit abattre plusieurs édifices pour renforcer sa défense. Le 11 janvier, les agresseurs renoncèrent, relevant ainsi le courage du peuple français éprouvé par tant de malheurs. Si les querelles politiques du XVIIe siècle eurent peu d'écho dans la ville, il n'en fut pas de même pour les discordes religieuses du siècle suivant. Seuls les sacres des rois donnèrent alors à la cité une certaine célébrité. Louis XVI recevant l'onction sacrée, laissa échapper un triste mot que la chronique put qualifier ensuite de présage. Lorsqu'on plaça la couronne sur sa tête, il y porta la main en disant : «  Elle me gêne ».
© Micberth
     

05:40

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75