TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Dimanche 09 août 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

PONTLEVOY (Essais sur la seigneurie, le monastère et l'école de)


Par Alexandre Dupré


Référence : 3194
Date édition : 2012
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0681-9
Nombre de pages : 128
Première édition : 1841
Reliure : br.

Prix: 17.83€


     La construction du château se rapporte probablement à l'époque où les Normands brûlèrent Blois et ravagèrent les plaines situées entre la Loire et le Cher, au milieu du IXe siècle. Sa position intermédiaire eut la triste conséquence de l'exposer aux ravages de la guerre tout au long de son histoire. Thibaut le Tricheur avait établi Gelduin gardien du château, de la ville et du pays de Saumur. Ce dernier reçut en récompense de ses exploits les domaines militaires de Pont-Levoy, Montrichard et Nanteuil, qui devinrent de véritables seigneuries. Après une vie belliqueuse au service du comte de Blois, Gelduin se retira dans son château de Pont-Levoy. La réalisation de pieux projets devenant pour lui le moyen d'effacer ses crimes et de rendre la paix à sa conscience, il résolut de le convertir en un monastère dédié à Marie qui l'aurait secouru en mer au milieu d'une effroyable tempête. Il convia Ansbert, un de ses anciens partisans, à s'y installer avec un certain nombre de bénédictins. L'ordre y demeura jusqu'à la Révolution. Pendant 438 ans, sous les abbés réguliers, l'abbaye s'enrichit grâce à la piété des seigneurs qui lui attribuèrent toutes sortes de concessions, mais ne resta pas étrangère aux malheurs des temps. Ruiné par Charles d'Amboise qui en avait chassé temporairement les moines, le monastère fut restauré par Pierre de Darne et son église qui avait été ravagée par un incendie en 1263 fut rebâtie. Les travaux furent financés grâce aux indulgences que le pape permit aux religieux de vendre, mais aussi à des économies faites sur la table, l'assemblée générale acceptant cette « réduction antigastronomique ». Les moines et l'abbé vécurent dans une confraternité désintéressée jusqu'à ce qu'un partage des biens et des prérogatives isole les membres de leur chef, par un contrat passé le 8 septembre 1307 entre les religieux et leur abbé Godefroy II, qui se fit construire hors de l'enceinte du monastère une maison abbatiale. Puis sous l'abbé Guy II, la chapelle qui avait été édifiée depuis soixante ans seulement fut brûlée et le monastère fut livré au pillage des Anglais, forçant ses malheureux habitants à chercher un refuge à Blois, dans le prieuré de Saint-Solenne. Isolé au milieu des plaines bornées par des forêts épaisses, refuge des malfaiteurs, le monastère était ouvert de tous côtés aux incursions des voleurs et des gens de guerre. Le 3 avril 1422, Charles, dauphin de France et régent, donna plein pouvoir à l'abbé pour consolider le monastère qui fut bientôt transformé en véritable forteresse, dont les habitants de Pont-Levoy et de Thenay furent astreints à monter la garde.
© Micberth
     

19:45

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75