TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mercredi 28 février 2024

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites





ACCUEIL

PENMARC'H. Son histoire, ses monuments


Par François Quiniou


Référence : 2993
Date édition : 2010
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0466-2
Nombre de pages : 228
Première édition : 1925
Reliure : br.

Prix: 34.48€


     La paroisse de Penmarc'h est l'une des plus anciennes de la Cornouaille et sa destinée fut changeante, à l'image des variations de son nom, qui ne connut sa forme définitive qu'en 1740. Penmarc'h n'a jamais été à proprement parler une ville fortifiée. Les trois agglomérations de Tréoultré, de Kérity et de Saint-Pierre qui composaient la paroisse, n'ont à aucun moment formé une seule et même cité. Elles étaient reliées entre elles par des groupes de maisons distants d'une centaine de mètres les uns des autres, rendant ainsi impossible de clôturer ce territoire trop vaste. Seuls des manoirs dont les murs d'enceinte pouvaient porter quelques canons de petit calibre permettaient, en temps de guerre de partisans ou d'incursions de la part des Anglais ou des Espagnols, de tenir quelque temps les assaillants en respect, pendant que les troupes du voisinage accouraient pour forcer l'ennemi à la retraite. Les pêcheries et les sècheries constituèrent la principale ressource des habitants. Comme l'abondance de poissons dépassait les besoins de la consommation et comme le surplus ne trouvait pas un débouché suffisant dans les paroisses environnantes, il fallut avoir recours à l'exportation. La lenteur des transports nécessita la sècherie, la salaison la fumure des poissons et l'exportation se développa lorsque les commerçants et les agriculteurs en profitèrent pour expédier leurs marchandises et les produits de leurs terres. Cet échange commercial entre Penmarc'h et les ports du littoral ouest de France et d'Espagne fut pour le pays une source de grandes richesses. Aux XVe et XVIe siècles, la paroisse était une des plus riches et des plus populeuses de la Bretagne. Toutes les églises de Penmarc'h furent édifiées à cette époque ; les navires sculptés sur leurs façades attestent que c'est aux bénéfices de la pêche et du commerce maritime qu'elles durent leur construction. Les scènes de combat naval rappellent aussi les nombreux exploits de leurs navires de guerre. Mais dès 1700, la décadence fut complète. Elle était la conséquence de deux causes : la disparition des pêcheries et des sècheries de merlus concurrencées par le commerce de la morue, d'une part, mais surtout les ravages commis par les troupes de La Fontenelle, d'autre part. Penmarc'h ne put jamais, en effet, se relever de la situation lamentable où l'avaient laissé les déprédations du brigand de la Cornouaille.
© Micberth
     

21:38

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr