TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 15 juillet 2024

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites





ACCUEIL

PÉCY (Essai historique et archéologique sur)


Par Frédéric-Auguste Denis


Référence : 3166
Date édition : 2012
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0651-2
Nombre de pages : 222
Première édition : 1863
Reliure : br.

Prix: 28.77€


     En 1132, Burcard, évêque de Meaux, établit à Pécy un prieuré de chanoines réguliers auxquels il donna l'église paroissiale et tous les biens qu'elle possédait. Ces nouveaux religieux, dépendant de l'abbaye de Saint-Jean de Sens, furent accueillis avec une grande faveur par les seigneurs de la contrée et reçurent d'importantes donations. Le culte, très populaire au Moyen Âge, de Marie-Madeleine, patronne de Pécy, suscita également de nombreuses offrandes. Le domaine était entièrement de franc-alleu, c'est-à-dire affranchi de toute obligation et de toute redevance. Nul acte d'hommage, nul aveu, nulle charge ne lui étaient imposés. Cette situation conduisit à un procès, en 1667, entre le prieur et le seigneur de Beaulieu. Le premier soutenant que tout ce dont il jouissait faisait partie de son fief ; le second demandant que le cens soit acquitté. Dès le XIIIe siècle, la famille de Beaulieu était une des plus considérables de la Brie. Si le seigneur Jean de Beaulieu fut peu connu, quatre de ses enfants laissèrent leur nom à la postérité : Simon, qui entra dans l'état ecclésiastique et devint cardinal ; Jean et Gui qui embrassèrent la religion de saint Benoît ; et Raoul, qui fut chevalier. Á cette époque, la noblesse de France se distinguait par son dévouement à l'Église. Á leur retour de Terre sainte, les seigneurs qui y avaient assouvi leur appétit belliqueux pour une cause plus noble que leurs querelles intestines, se faisaient, en effet, un honneur de lui vouer leurs enfants. Le 23 décembre 1281, le pape Martin IV choisit Simon de Beaulieu « orné et resplendissant de toutes sortes de qualités et de vertus », pour tenir le siège épiscopal de Bourges. Boniface VIII envoya le cardinal pour ménager la paix entre le roi de France et celui d'Angleterre, peu avant sa mort. La famille de Beaulieu disparut en 1372, et il fallut attendre l'année 1480 pour qu'apparaisse un nouveau seigneur de Beaulieu : Jean III du Drac. C'est probablement lui qui fit reconstruire le château, lui conservant son aspect féodal, mais en adaptant son intérieur aux exigences de la vie. Son fils, Jean IV du Drac, grâce à de nombreuses acquisitions, établit la prépondérance de Beaulieu sur la plupart des autres fiefs et acheva la forteresse et ses dépendances. Le procès-verbal de l'incendie du château en 1611, révèle des détails fort curieux sur les appartements de l'étage supérieur.
© Micberth
     

11:17

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr