TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Jeudi 14 novembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

OUGES (Monographie du village d')


Par Henri Marc


Référence : 1841
Date édition : 2002
Format : 14 X 20
ISBN : 2-84373-216-6
Nombre de pages : 174
Première édition : 1899
Reliure : br.

Prix: 22.31€


     Difficile pour les visiteurs de la petite ville d'Ouges, aujourd'hui banlieue dijonnaise dynamique, d'imaginer ce que fut son destin sous l'Ancien Régime. Certes, le château et l'église évoquent encore des moments révolus et le département de la Côte-d'Or tout entier possède un patrimoine historique éloquent, mais il fallait le travail obstiné (et inspiré) d'un chercheur comme Henri Marc pour que les choses renaissent et que le passé de cette localité, qui a été riche et mouvementé, soit vraiment restitué. En réalité, tout avait commencé il y a fort longtemps et l'étude minutieuse des archives nous apprend que c'était saint Léger qui possédait jadis la terre d'Ouges où se trouvait l'église primitive (VIIe siècle), qu'Olgium appartenait au Pagus oscarensis (cartulaire de Saint-Étienne de Dijon, en 952) et que, par la suite, du XIe au XIIIe siècle, plusieurs seigneurs administrèrent le village, dont Hugues de la Corvée qui fit des donations à la fameuse abbaye de Cîteaux en 1218. Ouges avait donc déjà plusieurs siècles d'existence quand les moines cisterciens devinrent les seigneurs des lieux (1226). L'abbaye de Cîteaux, fondée en 1098 par saint Robert et dont le premier abbé fut saint Bernard, possédait à Ouges une maison seigneuriale, que l'on appelait « le château » (bien avant l'édification de la belle demeure de la famille de Breuvant, en 1763).
     Henri Marc recense, par ailleurs, les maisons fortes qui ont appartenu aux anciens seigneurs, il décrit aussi le fief d'Hugues de La Corvée, fait revivre les périodes difficiles des XVIe et XVIIe siècles, au cours desquelles la violence guerrière faisait rage (en 1593, l'artillerie de Tavanes est à Ouges et en 1636, les Suédois saccagent le pays) et il relate d'autres événements tragiques survenus en ces lieux : le meurtre du curé du village en 1353, la détention arbitraire de la fille d'un vigneron de Dijon par les officiers de Cîteaux et un triple assassinat en 1670. D'autre part, en évoquant les redevances dues au seigneur, le four banal que les habitants d'Ouges acceptaient mal, les fermiers de la seigneurie, les familles du village (Carnet et Goillot, Cornemillot et Fromentin, Garnier et Quillardet...) et les forains, propriétaires de quelques arpents de terre et de maisons de campagne, il recrée véritablement une époque bien différente de la nôtre où le clergé et la noblesse structuraient un ordre du monde qui allait être mis à mal par la Révolution (vente des biens de l'abbaye de Cîteaux, de ceux de la cure du village et du château, « domaine situé à Ouges et lieux voisins, canton de Rouvres »), qui symbolisaient un pouvoir politique défunt. Exemple de ces temps nouveaux : l'ex-capucin Saget, devenu curé constitutionnel, qui renoncera à la prêtrise, puis se rachètera par la suite, reparaissant comme pasteur à Ouges en 1828.© Micberth
     

04:16

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75