TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mercredi 05 août 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

MORTAIN (Recherches historiques sur l'arrondissement de)


Par Hippolyte Sauvage


Référence : 3261
Date édition : 2013
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0752-6
Nombre de pages : 414
Première édition : 1851

Prix: 54.77€


     Lorsque vers 933 Mortain tomba entre les mains des ducs de Normandie, la ville devint par sa position un point de centralisation pour les forces destinées à soutenir les guerres continuelles entre les Normands et les Bretons, devenus voisins. Guillaume Longue Épée comprit rapidement l'avantage du rocher, sur lequel il éleva le château de Mortain : la nature avait fait tous les frais des fortifications et l'homme n'avait plus qu'à compléter son œuvre pour la transformer en place presque inexpugnable. Il en fit le chef-lieu d'un comté, s'en réserva la propriété et créa des baronnies qu'il donna en récompense à ses plus fidèles compagnons d'armes. Si son petit-fils, Mauger, fut le premier à porter le titre de comte de Mortain, Robert Ier à qui ses faits d'armes valurent le surnom de Taillefer, fut le plus illustre et peut-être le plus puissant possesseur du comté qui avait à cette époque une étendue immense. Étienne reçut le domaine après 1112 et vint en jouir paisiblement, multipliant les donations aux établissements fondés par ses prédécesseurs, dont notamment l'abbaye de Savigny, la collégiale de Mortain ou l'abbaye Blanche. Á la suite du naufrage de la Blanche-Nef en 1120 qui priva le roi Henri de ses enfants, il devint son successeur présomptif. En 1135, il transmit son titre de comte de Mortain à son fils Eustache, pour porter la couronne royale. Mais bientôt s'alluma une guerre terrible entre Étienne et Geoffroy le Bel, comte d'Anjou, qui souhaitait faire valoir les droits qu'il prétendait avoir sur le trône d'Angleterre. Avec quatre cents hommes, celui-ci envahit le territoire mortainais, assiégea la ville et devint maître de la plaine voisine et des faubourgs. Le château résista à peine trois jours, tant il avait eu à souffrir en 1106, lorsque le roi Henri Ier en avait fait le siège. Geoffroy fut reconnu duc de Normandie et le comté lui resta soumis jusqu'à sa mort. Il fut ensuite réuni à la couronne d'Angleterre jusqu'en 1189, date à laquelle il revint à Jean sans Terre. Alors qu'il était monté sur le trône d'Angleterre, au préjudice de son neveu Arthur, le monarque vint visiter son château de Mortain qu'il soupçonnait être rallié au comte de Chester. Puis Philippe Auguste s'empara de la Normandie et se réserva le comté qui fut temporairement rendu aux comtes de Boulogne. Le domaine retourna ensuite aux rois de France qui en furent seigneurs dominants et adoucirent le sort des habitants. Les bourgeois, comme les barons, acquirent des maisons fortes et « leurs enfants purent joûter et tournoyer comme eux ».
© Micberth
     

21:55

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75