TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Jeudi 13 août 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

MANONVILLE et ses seigneurs


Par Henri Lefebvre


Référence : 2998
Date édition : 2010
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0465-5
Nombre de pages : 238
Première édition : 1891
Reliure : br.

Prix: 30.43€


     À partir du XIIIe siècle, et jusqu'à la Révolution, le château et la seigneurie de Manonville ont été l'apanage principalement de trois familles : l'ancienne maison de Manonville jusqu'au milieu du XVe siècle ; la maison de Beauvau, jusqu'au commencement du XVIIe siècle ; la famille Barrois, qui forma la seconde maison de Manonville, depuis 1700 jusqu'à la Révolution. La première maison de Manonville fut probablement une famille riche pour l'époque ; elle tenait une place considérable parmi la noblesse féodale, si l'on en juge par ses alliances avec les plus grandes maisons du pays. Les seigneurs avaient alors leur sépulture en l'église de l'abbaye de Sainte-Marie-aux-Bois. Ils semblaient entretenir de bonnes relations avec leurs dangereux voisins, les sires de Pierrefort de la maison de Bar, princes turbulents, très puissants, mêlés à toutes les luttes de leur temps. Une vieille tradition très enracinée dans le pays voudrait qu'un souterrain ait relié jadis les deux châteaux, distants de deux kilomètres environ. En épousant Jeanne de Manonville, la riche héritière du domaine, Jean III de Bauveau, dont les armes rappellent le sacrifice de sa mère à sa naissance, fit entrer le château et la seigneurie dans l'une des plus anciennes et des plus illustres maisons de l'Anjou, dont la puissance et la richesse accrues autant par de nombreuses acquisitions que par de grandes alliances, atteignit son apogée au temps de Claude de Beauvau, à la fin du XVIe siècle. Pendant environ cent soixante-dix ans, les Bauveau, amis du prince, et notamment Alophe, grand bienfaiteur, usèrent de leur crédit pour doter leurs vassaux d'institutions utiles et de nature à enrichir le pays. Puis le château fut ruiné par le malheur des temps et la terre fut abandonnée pendant près d'un siècle à des mains mercenaires. En acquérant les lieux en 1700, François Barrois, envoyé ordinaire et extraordinaire du duc de Lorraine à la cour de France, appliqua au relèvement du domaine l'expérience et l'efficacité dont il faisait preuve au service de son pays et de son prince, malgré les multiples difficultés qu'il rencontra auprès de ses voisins. Il fit effectuer les plus grosses réparations nécessaires à la conservation des murs du château, puis son fils, François-Paul-Ignace, décida d'une restauration reflétant nettement l'époque de Louis XV. Le 25 mai 1853, le dernier des Barrois, qui avait continué les traditions hospitalières et charitables de sa famille, mourut au château de Manonville.
© Micberth
     

16:46

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75