TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 03 août 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

MAILLANE (Notre-Dame de Grâce de)


Par P. Honorat de Maillane


Référence : 3082
Date édition : 2011
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0562-1
Nombre de pages : 288
Première édition : 1925
Reliure : br.

Prix: 38.54€


     On ne sait pas depuis quelle époque la statue de Notre-Dame de Grâce se trouve dans l'antique église paroissiale de Maillane, mais en 1622, il est fait mention d'une chapelle à son nom. La statue tint d'abord un modeste espace contre le mur dans la chapelle de la Très Sainte Vierge, puis elle fut transportée sur l'autel des Âmes du purgatoire. Elle y reçut les soins délicats et empressés d'une humble servante de Dieu : chaque soir, la vieille Ursule réunissait les enfants pour la prier, puis, devenue aveugle elle demandait aux jeunes filles de revêtir de sa robe de fête la statue vénérée. Enfermée ensuite dans une armoire de la sacristie, malgré les protestations des fidèles, elle passa au grenier, avant d'être placée dans une classe de l'école tenue par les Petites Sœurs des pauvres. Le 13 août 1854, la terrible épidémie de choléra qui sévissait en France, frappa la petite population de Maillane. Le 20 août, il ne restait plus que cent dix habitants sur quinze cents, ceux qui n'étaient pas morts ayant fui. Pour tenir secret le nombre des cadavres, on ne sonnait plus la cloche. Elle recommença cependant à résonner lorsqu'on décida de faire une procession en l'honneur de Notre-Dame de Grâce. Une dizaine de femmes et d'hommes vinrent recueillir la statuette qui fut promenée dans tout le village par une foule fervente de plus en plus nombreuse. L'épidémie cessa aussitôt et les malades se rétablirent. Depuis lors, une cérémonie commémorative se déroule tous les ans. Le 28 août, c'est l'heure du silence et du recueillement ; les rescapés (remplacés plus tard par leur famille) ont l'honneur de porter la statuette ; les fidèles chantent le miserere, comme en 1854, puis, arrivés sur la place, ils répètent, à genoux, le Sub Tuum entonné par l'aîné des prêtres. Le prédicateur ayant restitué dans son allocution les faits de la manière la plus exacte possible, les fidèles laissent libre cours à leur joie. Toute la nuit, l'église reste ouverte ; puis, la journée du 29 août est plus particulièrement consacrée à la reconnaissance et à un office très solennel. Les musiciens font aussi acte de foi, notamment en brandissant leur bannière, confectionnée sous la direction du poète Frédéric Mistral. Symbolisant le patriotisme tout autant que la religion, elle porte les armoiries de Maillane composées du monogramme du Christ et des trois clous de la Passion, ainsi que d'une cigale, chère au cœur du poète surnommé « l'empereur du soleil ».
© Micberth
     

14:37

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75