TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Jeudi 14 novembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

LE LUDE (Le château). Essai historique sur son origine et ses possesseurs


Par Charles-Marie David


Référence : 2802
Date édition : 2009
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0262-0
Nombre de pages : 162
Première édition : 1854
Reliure : br.

Prix: 20.28€


     Outre la beauté et l'histoire du château du Lude qui le passionnent, l'auteur est également fasciné par la personnalité et le destin hors du commun de ses propriétaires successifs. Au Xe siècle, le diable en personne vint s'établir au château, « où il servait comme domestique », si l'on en croit la chronique de l'abbaye de Saint-Julien de Tours. Plus tard, les membres de la famille de Daillon ont su, pendant plus de trois siècles, s'élever grâce à leur esprit, leurs talents et leur bravoure, mais aussi en favorisant des alliances avantageuses. Jehan Daillon fut un véritable héros de roman de cape et d'épée, à tel point que l'agitation de son existence ne lui laissa guère le temps de s'occuper de sa propriété. C'est son fils aîné, Jacques, homme distingué et spirituel, qui entreprit la construction du château au début du XVIe siècle, dans l'esprit de son époque guerrière et galante. « Il n'a rien de sombre, et cependant il n'est pas désarmé », comme l'explique l'auteur. Un peu plus tard, Henri de Daillon, devenu duc du Lude, élevé à la cour, n'y séjourna pas souvent pour deux raisons. La première fut l'ambition : ayant « mis son cœur dans sa cervelle pour briller dans les cercles polis », il préféra utiliser les revenus du Lude pour se montrer à Versailles, que de subir les ennuyeux hommages qui l'attendaient au bord du Loir. Homme d'esprit, il sut remporter l'estime (et certains disent davantage), de Mme de Sévigné. La seconde raison fut son désir de s'éloigner de son épouse, Éléonore de Bouillé, surnommée la Grande Chasseresse, dont Charles-Marie David dresse un portrait sans concession : elle « n'était rien moins qu'attrayante ; c'était () une virago fort désagréable, qui, de nos jours, eût visé au titre de la femme libre ou de la femme incomprise ». Nouveau propriétaire des lieux, M. Duvelaër, qui avait résidé longtemps en Chine, ne profita guère du château. La rumeur veut qu'il ait été empoisonné par son valet de chambre, qui refusait de repartir vivre dans le Céleste Empire.
© Micberth
     

09:46

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75