TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Jeudi 14 novembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

GEVREY-CHAMBERTIN. Notice historique, topographique et statistique


Par Henri Vienne


Référence : 3128
Date édition : 2012
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0611-6
Nombre de pages : 130
Première édition : 1850
Reliure : br.

Prix: 16.23€


     En 640, Amalguire, duc de la Basse-Bourgogne, donna à l'abbaye de Bèze, dont il était le fondateur, quelques terres sur le finage de Gevrey, qui s'appelait alors Gibriacum. Les moines les défrichèrent et y plantèrent une vigne. En 895, Richard le Justicier, duc de Bourgogne, donna à l'abbaye de Saint-Bénigne de Dijon, des fonds sur le territoire de Gevrey. Enfin, en 1019, alors que la seigneurie de Gevrey était passée dans la maison de Vergy dont les membres étaient connus pour leur bravoure, Hugues, comte de Châlons et évêque d'Auxerre, donna à Odilon, cinquième abbé de Cluny, et aux religieux de ce monastère, la portion du territoire et de la seigneurie de Gevrey qui lui était échue en partage. Ces trois établissements attirèrent des familles de cultivateurs. Les habitations jusque-là très isolées furent abandonnées et de nouvelles s'agglomérèrent auprès des bâtiments des moines. Une église fut bâtie et l'évêque de Langres à qui le diocèse appartint jusqu'en 1751, année de l'érection d'un évêché à Dijon, détacha quelques ecclésiastiques de son chapitre qui se réserva alors la perception de la dîme sur tous les terrains cultivés. Ce droit de dîme fut, dès l'origine, une source de vexations et de procès. En 1275, l'abbé de Cluny, Yves de Chazan, acquit la totalité de la seigneurie de Gevrey. Il fit bâtir le château et la maison forte où les habitants avaient droit de retraite à l'approche de l'ennemi. Les attaques de bandes de partisans, sous des noms et des chefs divers, portèrent souvent le deuil et la désolation dans la province. En 1336, le chevalier Louis de Neufchâteau, considérant l'abbé de Cluny comme l'auteur de son bannissement du royaume de France, se présenta devant le château à la tête de cent vingt hommes armés. Si l'abbé sut obtenir réparation des dommages causés aux biens du monastère, il en fut tout autrement pour les habitants qui eurent beaucoup à souffrir des dévastations et des exécutions, et dont les religieux s'efforçaient de restreindre toujours davantage les droits et les privilèges pour donner plus d'extension à leurs propres prérogatives. Les procès furent nombreux et souvent ruineux pour la commune. En 1501, Louis XII octroya l'institution d'un marché hebdomadaire et d'une foire. Chacun contribua alors à la construction d'une halle dans le quartier de la rue Basse, qui devint le lieu d'assemblées générales pour la défense des intérêts communs.
© Micberth
     

15:49

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75