TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Jeudi 08 décembre 2022

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

FREISSINIÈRES (Le Val de). Monographie communale


Par Florimond Baridon


Référence : 3351
Date édition : 2015
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0857-8
Nombre de pages : 138
Première édition : 1934
Reliure : br.

Prix: 19.00€


     On dit que les Lombards, au VIe siècle, traversèrent le Mont-Genèvre et furent arrêtés par Mummol qui en fit un grand carnage. Ceux qui en réchappèrent errèrent longtemps à travers les montagnes, avant de se réunir et de fonder, au fond de la vallée, le village de Dormillouse. Au-dessus de Pallon, sur un tertre élevé, subsistent les restes des masures habitées par les Sarrasins. Après la défaite de ceux qui habitaient la forteresse de Pallon, les murs de circonvallation et les demeures tombèrent en ruines. Il ne resta que les tours du château, que les sieurs de Rame et de Freissinières possédèrent indivis comme coseigneurs, sans que l'on sache précisément l'époque où commença cette coseigneurie ni les noms des premiers coseigneurs. Fazy de Rame vivait du produit de ses multiples terres, de ses troupeaux et des redevances de ses vilains mais également des amendes qu'il infligeait à ceux qui s'étaient rendus coupables de diverses infractions. Ainsi, Pierre Robert, père dénoncé d'un enfant illégitime, dut lui verser quatre écus. Les droits seigneuriaux furent à l'origine de tels différends qu'une transaction fut établie en 1595, mais lorsque le sieur Le Bout de Saint-Disdier devint seigneur de toute la vallée, la commune fut épuisée et réduite à la misère, tant par les extorsions de ses maîtres que par les confiscations de l'Inquisition. En outre, le manque de sécurité empêchait la culture des terres lors des mauvaises saisons et les terrains les plus fertiles étaient possédés par les seigneurs et le clergé. En 1641, la commune était redevable de la somme de 1 462 livres au receveur du roi. La dette fut soldée par M. de Saint-Disdier mais en contrepartie, tous les hameaux des vallons de la Poua, d'Odeyer et de l'Agoutt furent privés des ressources nécessaires pour nourrir les bestiaux. Le désespoir était tel que lorsque le seigneur convoita le Lauzeron, quatre hommes résolurent de l'exécuter. Arrêté et condamné à mort, l'un d'eux jeta un sort à ses juges ; tous, dit-on, décédèrent dans les mois qui suivirent. La commune souffrit également des guerres de Religion. Probablement au XVIIe siècle, sous Louis XIV, des soldats furent envoyés à Dormillouse pour arrêter des protestants. Arrivant de nuit pour agir par surprise, ils entendirent derrière eux une voix qui semblait prononcer inlassablement : « Li soun sept ! » (Ils sont sept). Les soldats étant effectivement sept, se crurent découverts par des hommes armés à l'affût et détalèrent. Il ne s'agissait que d'une brebis enrhumée qui sauva Dormillouse, comme les oies avaient sauvé le Capitole.
© Micberth
     
Feuille d'information :

Lire...

10:25

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr