TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mercredi 16 juin 2021

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

FONTAINE-FRANÇAISE (Histoire de)


Par Richard-Edouard Gascon


Référence : 3170
Date édition : 2012
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0655-0
Nombre de pages : 522
Première édition : 1892
Reliure : br.

Prix: 67.54€


     Fontaine, de Fontanas, en raison de ses nombreuses sources et fontaines, est d'abord désigné sous le nom de Fons-Galicus, Fonti-Gallicum. C'est dire si son origine est lointaine et son occupation par les Romains avérée. Les Burgondes et les Mérovingiens l'habiteront ensuite, occupant toutes les positions prises par les Romains. Fontaine (divisé en deux parties : Fontanas et Berthariacum) sera donné à l'abbaye de Bèze, lors de sa fondation, en 630. Les annales bénédictines nous apprennent qu'en 732 les Sarrasins firent des incursions dans la Haute-Bourgogne et détruisirent la cité de Fontaine qui sera de nouveau ravagée par les Hongrois et les Normands aux IXe et Xe siècles. Le bourg a dû être fortifié en dehors de son château. C'est à partir de 1307 que Fontaine prendra la dénomination de Française. Ancienne baronnie, puis marquisat, Fontaine-Française rentre définitivement dans le royaume de France par le traité du 15 février 1612. Quelques années plus tard, le bourg, frontière de la Franche-Comté, subit l'invasion de Gallass, général à la solde des Comtois. Outre l'agriculture et l'élevage, on y développa très tôt une activité industrielle. C'est ainsi qu'un haut-fourneau y fut construit au XVIIe siècle pour produire de « la fonte fine de première qualité ». Les potiers y étaient renommés et une tuilerie donnait une tuile plate de grandes dimensions. Les seigneurs - hauts justiciers - qui ont possédé Fontaine après les rois de Bourgogne et l'abbaye de Bèze, sont les évêques ducs de Langres, les comtes Attuariens, puis les maisons de Fouvent, de Vergy, de Longvic, de Vienne, de Chabot, de la Rochefoucault, d'Arnault, de Mazel, de la Tour-du-Pin, La Charce, de Saint-Jullien. Les habitants du village ont toujours joui de grands privilèges, en raison certainement des services rendus par eux et leurs seigneurs aux rois, aux princes et à la nation, comme celui de « n'être sujets à aucune gabelle ni imposition sur leurs denrées », privilège renouvelé en 1755. Le 5 juin 1595, dans le Pré Morot, à un kilomètre du village, se déroula une célèbre bataille où Henri IV vaincut les Espagnols. Le souverain, dont ce fut le dernier combat en personne, dormit au château, alors très fortifié, dans la tour du midi. C'est dans le nouveau château que Mme de Saint-Jullien tenait au XVIIIe siècle un salon littéraire fréquenté par Voltaire et Mme de Staël.
© Micberth
     

18:03

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr