TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Dimanche 09 août 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

EURVILLE (Souvenirs et monuments d')


Par Mgr Fèvre


Référence : 2201
Date édition : 2004
Format : 14 X 20
ISBN : 2-84373-582-3
Nombre de pages : 202
Première édition : 1880
Reliure : br.

Prix: 25.36€


     Écrivain prolifique qui passait, avec le même bonheur, de la biographie à l'essai et de la philosophie à la théologie, Mgr Fèvre était aussi passionné par l'histoire locale, dans laquelle il voyait une source d'enseignement inépuisable pour les lecteurs contemporains. C'est dans cette perspective qu'il s'intéressa au passé d'Eurville, « seigneurie laïque » qui appartint aux Dampierre de Saint-Dizier et fut ensuite la propriété du baron de Joinville, au XVIe siècle, une période beaucoup plus dure que l'époque féodale (pouvoir seigneurial, mais charte communale), d'abord en raison des guerres civiles, mais aussi à cause « de la concentration entre les mains de l'État, de tous les droits concédés autrefois par les seigneurs », un phénomène qui s'accentua à la Révolution. Pourtant, dès le XIIIe siècle, le paysan affranchi d'Eurville n'était pas soumis à la conscription, il acquittait peu d'impôts, avait « l'usage à peu près libre des eaux, des forêts et des prés, la commune s'administrant elle-même et le seigneur n'étant plus tel que de nom ».
Au siècle suivant, les habitants d'Eurville qui voient leurs terres ravagées par les hommes de guerre, creusent le sol, ouvrent des carrières, bâtissent des forges et se mettent à fabriquer du fer. Depuis cette époque lointaine, « Eurville a été fidèle au fer et le fer lui a été fidèle ». Au XIXe siècle, deux hommes s'illustrèrent dans le domaine de la métallurgie, en Haute-Marne : Mathieu Bonnor et Élophe Capitain. Le premier se consacrant surtout à la tréfilerie, à la chaîne et aux fils télégraphiques (à Eurville) et le second aux finances. Si le bourg est alors « populeux et plein d'activité », c'est en partie grâce à eux. Naturellement, dans le récit de cette lutte victorieuse pour la survie, au fil des siècles, l'auteur n'oublie pas de souligner le rôle déterminant de la religion (le prieuré d'Épineuseval, l'église reconstruite en 1855 et la chapelle du cimetière), d'évoquer les écoles à partir du XVIIe siècle et de recenser les édifices publics.

© Micberth
     

18:48

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75