TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 18 octobre 2021

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

ÉLINCOURT-SAINTE-MARGUERITE. Notice historique et archéologique


Par A. Peyrecave


Référence : 2466
Date édition : 2006
Format : 14 X 20
ISBN : 2-84373-881-4
Nombre de pages : 206
Première édition : 1888
Reliure : br.

Prix: 25.36€


     Membre titulaire de la Société historique de Compiègne, A. Peyrecave a relevé un véritable défi en consacrant une monographie, devenue depuis plus d'un siècle un ouvrage de référence, à Élincourt-Sainte-Marguerite, village de l'Oise au passé prestigieux. Intéressé au plus haut point, en tant qu'archéologue, par les découvertes qu'on avait faites sur le terroir d'objets divers et de sépultures « appartenant soit à l'époque celtique, soit à l'époque gallo-romaine », il décida, en effet, de mener à bien ce projet, alors que les archives de la paroisse avaient été brûlées. Au terme d'un travail de recherche considérable qui lui permit de retrouver des documents essentiels sur Élincourt et son prieuré et illustrations à l'appui (20 planches sur l'église Sainte-Marie, l'église Sainte-Marguerite après sa reconstruction en 1127, le prieuré, le manoir de Marfontaine, les ruines du château de Beauvoir en 1860...), il retrace ici l'histoire étonnante d'Élincourt-Sainte-Marguerite, des origines à la fin du XIXe siècle.
Suivant une démarche chronologique, il recense d'abord d'une manière très détaillée les vestiges celtiques et gallo-romains retrouvés sur le territoire, avant d'étudier l'organisation et la vie de la paroisse jadis (évêché de Beauvais, archidiaconé de Breteuil, doyenné de Coudun), la première église ayant été édifiée au VIe ou VIIe siècle. Ensuite, il évoque le prieuré de Sainte-Marguerite, établissement social en 1119 et prieuré conventuel à partir de 1245, puis la maladrerie, créée à la suite des Croisades (XIIIe siècle), qui dépendait de l'évêché diocésain et qui « rendit de grands services ». Après quoi, il restitue la division territoriale sous l'Ancien Régime (fiefs de Francières, du Bos, Brion...), il s'attache à des lieux importants comme le manoir de Marfontaine - le plus ancien document à son sujet remontant à 1165 - et la châtellenie de Beauvoir, où Jeanne d'Arc a vraisemblablement séjourné en mai 1430 après sa capture. Autres étapes de ce voyage dans le temps : le fief de Mouy et la maison de Mont-d'Arlin, ainsi que les nombreux lieux-dits...
© Micberth
     

13:48

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr