TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Dimanche 09 août 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

DIVONNE ET LE PAYS DE GEX (Lettres historiques sur)


Par Auguste Arène


Référence : 2791
Date édition : 2009
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0251-4
Nombre de pages : 312
Première édition : 1868
Reliure : br.

Prix: 38.54€


     La convivialité est sans doute le maître mot de cette correspondance. Auguste Arène retrace, certes, l'histoire de Divonne et du pays de Gex, mais parce qu'il s'attache à décrire des personnages et des faits sous un angle souvent anecdotique, son ouvrage ressemble parfois à un recueil de nouvelles. Dans la dernière lettre qu'il adresse au docteur Vidart, il destine son livre à être distribué aux curistes pour les distraire mais aussi pour « leur faire aimer notre beau pays de Gex en les initiant aux phases si diverses de son histoire dans la bonne et la mauvaise fortune ! » Il raconte les épisodes chevaleresques tels que le conflit qui opposa Gérard d'Estrayer à Othon de Granson et se termina en duel. À cette occasion, l'auteur rapporte les lois de l'époque, présente les hommes qui exerçaient alors le pouvoir, le contexte politique, mais il évoque aussi les usages ou les divertissements qui étaient en vogue, comme ces cruels combats organisés entre chiens et ours, dont les premiers sortaient vainqueurs, « grâce à un spécifique qu'on employait pour empêcher les ours de pouvoir mordre ». Auguste Arène nous fait revivre aussi, à la manière d'un roman de cape et d'épée, les amours malheureuses d'Euric et Uchisy, qui entraîneront Mohady, le père de la jeune fille, dans les abîmes de la folie. Il se rapproche du vaudeville pour rapporter la farce dont furent victimes trois députés de l'Ain qui se ridiculisèrent lors de la grande réception donnée aux Tuileries, en l'honneur du retour de Napoléon. Au détour d'un fait historique ou d'une anecdote, l'auteur précise les origines de quelques expressions courantes. Le souvenir de la domination bernoise qui fit subir de mauvais traitements à la région a engendré la formule : c'est de la justice de Berne, pour évoquer une action injuste et violente ; faire ripaille se réfèrerait à la retraite entreprise par Amédée VIII, en compagnie de six de ses favoris, avant d'être couronné pape. Auguste Arène fait également une grande place à la correspondance de Voltaire, qui développa l'industrie horlogère locale à Ferney où il contribua à la construction de nombreuses maisons.

© Micberth
     

19:44

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75