TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mardi 25 février 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

SAINT-NICOLAS-DE-PORT (Guide du pèlerin et du touriste à)


Par Émile Badel


Référence : 3371
Date édition : 2015
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0878-3
Nombre de pages : 226
Première édition : 1893
Reliure : br.

Prix: 31.00€


     Depuis le XIIe siècle, saint Nicolas a été considéré comme l'un des plus grands thaumaturges. Saint-Nicolas-de-Port fut l'un des plus importants pèlerinages du Moyen Âge, aussi célèbre que Rome, Compostelle ou Jérusalem. Á la fin du XIe siècle, un seigneur lorrain, Albert de Varangéville, de retour de croisade, aborda à Bari où le saint évêque de Myre lui apparut en songe et lui ordonna d'emporter avec lui une portion de son doigt bénissant. Rentré dans son pays, le Lorrain déposa cette précieuse phalange d'abord dans son castel féodal, puis dans une humble chapelle dédiée à Notre-Dame-de-Port. Bientôt l'oratoire champêtre fut trop étroit pour contenir les nombreux pèlerins qui venaient voir Monsieur Sainct Nicolas. Deux temples furent successivement bâtis : le premier en 1101 et le second en 1193. La ville doit son origine et son développement extraordinaire à la relique de son illustre patron. Des maisons et des rues s'étagèrent autour de l'église et dès 1150, la cité naissante prit le nom de Saint-Nicolas-de-Port ou Saint-Nicolas-de-Varangéville. Jusqu'au début du XVIIe siècle sa prospérité ne fit qu'augmenter et les privilèges accordés par les papes, les empereurs d'Allemagne, les rois de France et les ducs de Lorraine au pèlerinage de Saint-Nicolas, attirèrent des foules immenses. Le commerce des objets de piété devint la source de revenus abondants. Pas moins de 200 000 pèlerins accoururent au jubilé de 1600. La cité fut le théâtre d'événements importants lors de la guerre de compétition entre René II et Charles le Téméraire. Après sa victoire, René II vint remercier saint Nicolas de son assistance. Il s'intéressa beaucoup par la suite aux bourgeois de cette bonne ville et encouragea de tout son pouvoir les projets du bâtisseur Simon Moycet. Au XVIe siècle, la ville connut des heures de gloire. Pendant que Simon Moycet jetait les fondements de sa basilique, Pierre Jacobi y introduisait l'imprimerie et publiait en 1503 les Heures de la Vierge, « le plus ancien monument typographique connu du duché de Lorraine ». La ville atteint son apogée en 1597 avec la création de foires franches par le duc Charles III ; elles devinrent aussi célèbres et fréquentées que les plus importantes foires d'Europe. Le 5 novembre 1635 les Suédois alliés des Français commencèrent leur pillage. Le 11 novembre, les deux tiers de la ville n'étaient qu'un amas de ruines et une grande partie des 16 000 habitants avaient péri. La cité ne se releva jamais totalement du désastre. La basilique fut cependant épargnée et le culte de saint Nicolas retrouva son ancienne splendeur.
© Micberth
     

19:59

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75