TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 18 octobre 2021

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

SEPT-FONS (ABBAYE NOTRE-DAME DE). 1132-1789


Par Firmin Lamy


Référence : 2910
Date édition : 2010
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0377-1
Nombre de pages : 370
Première édition : 1937
Reliure : br.

Prix: 45.64€


     Au jour de sa fondation, en 1132, l'abbaye de Sept-Fons n'était qu'un terrain sur lequel son futur abbé vint planter une croix, avant que les premiers bâtiments, qui n'étaient au départ que de simples cabanes de branches d'arbres, soient prêts à accueillir les moines nouvellement nommés. L'état désolé du pays n'inquiéta ni dom Richard ni ses compagnons : ils avaient les pioches et les pelles qui allaient les aider à défricher ces lieux incultes. Si le milieu se révélait malsain, ce ne serait que bonne fortune : il était en effet avantageux pour les moines d'être affligés de fréquentes maladies et de faire souvent face à la mort, afin d'échapper plus facilement aux séductions de la vie. Dès leur installation, la puissance ecclésiastique et la puissance laïque semblèrent s'unir pour leur épargner les soucis et les combler de faveurs, se traduisant par des louanges, des bénédictions, des promesses de protection, des aumônes abondantes et une vénération qui portait les seigneurs et leurs vassaux à prendre les abbés comme témoins de leurs contrats. Mais ce tableau avait aussi quelques ombres. Les difficultés entre certains seigneurs et les religieux commencèrent de bonne heure, préludes des multiples et parfois interminables procès dont le monastère fut accablé à partir du XVIe siècle. L'abbaye souffrit, comme toutes les campagnes de France, des pillages occasionnés par les guerres du XIVe et du XVe siècle et présentait un état désolé qui s'aggrava encore avec le gouvernement de Guillaume de Chagy, qui non seulement dissipa ses biens et ses revenus mais mena une vie dissolue et scandaleuse, et finit par être déposé. Heureusement, d'autres abbés surent gérer les intérêts du monastère au spirituel comme au temporel. Dom Eustache se dévoua tout entier à sa régénération. Si certains furent sceptiques quand ils le virent rompre radicalement avec ses habitudes mondaines, tous s'inclinèrent rapidement devant le double résultat obtenu : Sept-Fons devint un modèle de régularité et les bâtiments, qui étaient en partie neufs et en partie restaurés, avaient perdu leur aspect misérable. Dom Eustache n'hésita pas à user du crédit dont sa famille jouissait en haut lieu pour solliciter et obtenir l'intervention de Colbert en faveur de l'abbaye, malgré le peu de sympathie que le grand ministre avait pour les moines qu' « il rangeait avec les rentiers dans la catégorie des fainéants ».
© Micberth
     

12:26

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr