TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mardi 12 novembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

CRIEL-SUR-MER. Notice géographique et historique


Par Jean Vacandard


Référence : 2835
Date édition : 2009
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0300-9
Nombre de pages : 132
Première édition : 1923
Reliure : br.

Prix: 16.23€


     Nommé instituteur à Criel-sur-Mer au lendemain de la première Guerre mondiale, Jean Vacandard, dont la maison familiale se trouvait à quelques kilomètres seulement, a su s'attirer l'affection de toute une population accablée par les souffrances. Son attachement profond à la commune et à ses habitants le poussa d'une part à participer activement aux œuvres et associations caritatives, et d'autre part à rédiger leur histoire qui met en lumière le combat de ces hommes qui, de tout temps, ont dû se défendre contre les invasions, les éléments naturels et la misère. Le voisinage du bourg avec la mer et sa proximité du Tréport ont suscité plus d'une fois l'invasion anglaise et, en 1419 quand les forteresses du comté d'Eu tombèrent aux mains de l'ennemi et qu'Henri V distribua les fiefs et domaines attenant au territoire de Criel, une véritable guerre de partisans commença de la part de bandes recrutées parmi les paysans que commandaient des capitaines dévoués à la cause du roi de France. Plus tard, Mlle de Montpensier, « frappée de la misère, du grand nombre de mendiants que comptait la région d'Eu, émue des souffrances qui étaient à cette époque le lot des gens de campagnes, par suite des exactions des gens de guerre, de la peste, des tailles excessives » et cherchant aussi un palliatif à ses malheurs personnels, prit Criel comme objet de toutes ses attentions. Elle fonda d'abord une école pour les jeunes filles, puis un hospice, desservi par quatre religieuses qui prodiguaient leurs soins aux plus défavorisés, hospitalisés et à un bien plus grand nombre de malades, à leur domicile. À l'heure de la Révolution, qui semblait promettre une destinée meilleure aux paysans et une reconnaissance à ceux qui leur consacraient leur existence, une lutte sourde débuta entre le curé et les religieuses. Le premier prêta serment, les secondes refusèrent. En janvier 1793, après avoir défendu les intérêts de l'école de filles et de l'hospice avec ardeur, les religieuses durent les quitter sous la contrainte, laissant leur administration aux mains de gestionnaires désastreux. Le XIXe siècle, quant à lui, mit en œuvre une nouvelle conception de l'organisation sociale pour le bien-être commun.
© Micberth
     

07:32

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75