TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Vendredi 13 décembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

CÔTES-DU-NORD (Le littoral du département des) Tome III. Notions historiques, géographiques, statistiques et agronomiques


Par F.-M.-G. Habasque


Référence : 3382
Date édition : 2015
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0890-5
Nombre de pages : 474
Première édition : 1836
Reliure : br.

Prix: 65.00€


     Située sur une montagne escarpée et ornée de murailles assez épaisses pour rouler sur le couronnement de ses murs en voiture à quatre roues, flanquée de grosses tours et placée au bord d'une rivière qui forme un demi-cercle autour de son enceinte, la ville de Dinan, considérée pourtant comme une place très forte, fut souvent prise, reprise et brûlée. Harold, lieutenant de Guillaume le Conquérant, l'obligea à se rendre après quelques jours de siège ; Henri II en ravagea les environs en 1168 et brûla le faubourg de Léhon. En 1258, la noblesse de Bretagne, en rébellion contre Jean I, l'incendia. Du château de la Hunaudaye, il ne reste que des ruines, le district de Lamballe l'ayant fait brûler après le passage de la Loire, au mois d'octobre 1793. Quoique petit, ce château bâti par Olivier de Tournemine, était l'un des plus forts de Bretagne et remontait à 1218 ou 1219. Sa situation, au milieu d'une vaste forêt, était jadis un objet de terreur pour la contrée. Les forestiers poussèrent même la hardiesse jusqu'à arrêter Anne de Bretagne qui se rendait en pèlerinage à Folgoët. Le sire de la Hunaudaye lui expliqua qu'il ne faisait qu'user de son droit de mettre à rançon toute personne qui passait dans sa forêt sans permission. La rade d'Erquy n'était défendue que par deux petits forts, lorsqu'en mars 1796, un convoi de huit à neuf voiles, sous l'escorte de la corvette l'Étourdie, y fit escale. Bloqués pendant trois jours par sir Sidney Smith qui commandait deux bricks, un lougre et le vaisseau le Diamant, tous les navires furent abandonnés. Au moment où les Anglais s'apprêtaient à amariner la corvette, un coup de canon ayant mis le feu à la soute aux poudres, l'Étourdie sauta dans un fracas épouvantable. On raconte que non loin de la chapelle Saint-Michel, apparut à la fin des années 1820 un monstre marin qui, pendant trois ans, fit le désespoir des pêcheurs de la contrée. Il emmêlait les lignes, enlevait les grelins, faisait dériver les bateaux et ne se préoccupait pas des balles, car il était invulnérable. Enfin, au soulagement de tous, ce monstre qui avait plusieurs pieds d'étendue, s'attacha à un navire de Terre-Neuve, et nul ne le revit. En commémoration de la victoire remportée sur les Anglais en 1758, les habitants de Saint-Cast instituèrent une procession solennelle chaque 11 septembre et une médaille fut frappée. Des nacelles dorées sortaient autrefois du vieux castel de Guildo. Se promenant sur les bords solitaires de l'Arguenon, l'auteur y rencontra une femme vêtue de blanc qui, d'une main, tenait un battoir et de l'autre, lui fit signe de la rejoindre. Elle lui conta l'histoire de Gilles de Bretagne.

© Micberth
     

22:31

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75