TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mercredi 28 octobre 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

CORBEIL-ESSONNES à travers ses rues et ses places


Par Marguerite-Marie Cadot


Référence : 3014
Date édition : 2011
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0493-8
Nombre de pages : 594
Première édition : 2011
Reliure : br.

Prix: 40.57€


     Très tôt, la rive droite a attiré les habitants du Vieux Corbeil qui descendirent de la colline pour s'installer sur les bords de la Seine et y développer les activités nécessaires à leur subsistance. Le premier pont qui relia les deux rives, bâti probablement au IXe siècle et sécurisé par un puissant système qui le protégeait des invasions normandes notamment, permit à la vie de s'organiser. Deux quartiers furent ainsi créés : le quartier Saint-Jacques et le quartier Saint-Léonard, qui devinrent des faubourgs groupés autour de leur église respective, quand la ville s'étendit sur la rive gauche. La destruction du pont en 1944, en isolant ce secteur du reste de la cité, renforça encore davantage son caractère propre. Des siècles plus tôt, quand il reçut le comté de Corbeil, Aymon fit édifier sur la rive gauche la collégiale Saint-Spire et la collégiale de Saint-Guénault pour y mettre à l'abri les reliques dont il s'était emparé, ainsi qu'une enceinte fortifiée ; véritable acte fondateur de la cité de Corbeil, qui devint tout à la fois un centre religieux et économique. Le bourg d'Essonnes et la cité de Corbeil furent séparés jusqu'au XIXe siècle par un vaste domaine appelé la Prairie. Enserré entre les deux bras de l'Essonne, il était en grande partie marécageux et semblait inhabitable à cause du brouillard et de l'humidité qu'il subissait en permanence. Grâce à un accord intervenu en 1858 entre le conseil municipal, dirigé par son maire Paul Darblay et la famille Féray, des travaux de viabilisation et la construction de ponts de fer permirent le tracé de rues nouvelles et la création de nombreuses habitations, dans le quartier de la Prairie comme dans les domaines de la Poudrerie, de Saint-Jean et de Chantemerle. Du domaine de Nagy, territoire isolé entre Corbeil et Essonnes avec sa belle bâtisse de plaisance et son moulin, il reste peu de chose ; il en est de même du quartier des Bordes, qui constituait en quelque sorte les boulevards extérieurs de Corbeil conduisant à la grande route d'Italie, et sur lequel étaient bâties de petites maisons en matériaux légers recouvertes de joncs. C'est sans doute en souvenir de la visite de Marie-Josèphe, fille de l'électeur de Saxe, dont le cortège était en route pour rencontrer son futur époux, dauphin de Louis XV, et qui fut reçue dans la maison du Tremblay, que la rue de la Dauphine doit son nom.

© Micberth
     

02:49

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75