TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mardi 04 août 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

CHAMBON-SUR-VOUEIZE à travers les âges


Par Jean Jamot


Référence : 3398
Date édition : 2015
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0908-7
Nombre de pages : 424
Première édition : 1995
Reliure : br.

Prix: 57.00€


     Au IXe siècle probablement, ou peut-être même plus tôt, les seigneurs profitèrent du site à la mystérieuse beauté et aisément fortifiable de Chambon, abrité des vents, baigné par deux rivières et protégé par des gorges étroites et d'épaisses forêts, pour y élever leurs châteaux : le fort de la Motte sur la pente sud abrupte et ensoleillée, le château de Leyrat dit de Barbe-Bleue sur un éperon dominant un méandre de la Voueize, le château Guillaume au sommet d'une colline dominant la Tardes. Les atouts de ce site facile à défendre attirèrent également les religieux qui fondèrent vraisemblablement, vers 857, une abbaye qui connut le prestige, la puissance et la prospérité. En 985, parce qu'elles nuisaient à la dévotion envers celles de saint Martial dont elles étaient voisines, les reliques de sainte Valérie, sauf une partie de la tête, furent transportées de la cathédrale de Limoges vers le monastère. Le culte voué à la martyre apporta la fortune aux religieux qui bénéficièrent tout autant des largesses des seigneurs que des dons du petit peuple, en cette fin de premier millénaire qui faisait craindre la fin du monde et l'enfer. Il apporta également une abbatiale qui, par sa masse et son architecture, surprend dans une agglomération aussi modeste. Admiré de George Sand, l'édifice fut classé monument historique par Mérimée qui pourtant semblait peu l'apprécier, peut-être simplement pour prendre le contre-pied de son amante qui avait écourté leur idylle. La puissance des religieux les opposa souvent aux seigneurs et les habitants souffrirent de ces nombreuses rivalités dès le XIIe siècle. Hugues de Chambon, capitaine de grandes compagnies au service de Richard Cœur de Lion, pilla le monastère de fond en comble en 1171. La guerre se prolongeant avec les Anglais, le bourg de Chambon fut totalement ruiné la même année et les trois forteresses des princes de Combraille furent détruites entre 1190 et 1195. Le village subit ensuite les ravages de la guerre franco-auvergnate. Aussi fut-il décidé de construire des fortifications et de flanquer l'abbatiale de deux ouvrages à caractère militaire. Les calamités ne cessèrent pas pour autant, qu'elles aient pour origine des conflits opposant les hommes ou les caprices du temps. Si les deux rivières qui se rejoignent dans son bassin carbonifère ont contribué au développement économique de Chambon, elles ont été de tout temps une source de préoccupations et parfois de catastrophes pour les riverains. Dès le Moyen Âge, les moines tentèrent de maîtriser l'eau afin de préserver les cultures des inondations tout en alimentant leur four banal.
© Micberth
     

04:47

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75