TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 26 février 2024

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites





ACCUEIL

CHÂLONS-SUR-MARNE (Topographie historique de la ville de)


Par louis Grignon


Référence : 3344
Date édition : 2014
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0848-6
Nombre de pages : 430
Première édition : 1889
Reliure : br.

Prix: 58.00€


     Si on ne connaît pas avec certitude les limites de la première cité et les dates de ses agrandissements successifs, on sait du moins qu'à son origine, elle fut renfermée entre la rivière du Nau, la Marne et un de ses bras, ainsi que la prairie basse, souvent inondée, qu'est aujourd'hui le Jard. Les faubourgs de Marne semblent avoir existé dès la fondation de la ville. Au XIIIe siècle, celle-ci était entourée de fortifications. En 1281, Philippe le Hardi ayant constaté que ses murs étaient insuffisants, son successeur, Philippe le Bel, ordonna de les rebâtir aussi bien pour la sécurité des habitants que pour la défense du royaume. Le capitaine de la ville, Guillaume le Boutillier, instaura une taxe pour améliorer les fortifications en 1347, mais l'évêché et les maisons du cloître s'en prétendirent exempts. Un chemin de ronde, jugé indispensable à la défense de la cité, fut créé entre 1421 et 1426. Bientôt les fortifications furent jugées superflues en raison de leur situation topographique et hors d'état de résister à une attaque sérieuse. En 1742, la ville louait la plupart des tours et des bastions qui se trouvaient alors convertis en magasins particuliers. En 1777, les remparts avaient encore trente pieds de hauteur ; le roi permit de les réduire à dix. Dès le XIe siècle et jusqu'à la Révolution, la ville fut partagée en quatre bans ou seigneuries. Le ban de l'Ile était placé sous la juridiction de l'abbaye de Toussaint. Le ban Saint-Pierre appartenait au couvent de Saint-Pierre-aux-Monts. La terre du Rognon ou ban des Clercs était sous la juridiction du chapitre. Le reste de la ville formait le ban de l'évêque. La Loge, contrairement à ce que d'autres auteurs affirmèrent, ne fut jamais la maison commune, mais l'auditoire de la justice de la comté-pairie de 1325 à 1789. Le siège royal de Vermandois, établi à Châlons en 1543, y tint cependant ses audiences durant la construction de l'hôtel de ville. Vendue comme propriété nationale en 1791, elle devint l'hôtel de Nancy. Ce n'est qu'au milieu du XVIe siècle que le conseil de ville conçut le projet de faire édifier un hôtel municipal en rapport avec l'importance de l'administration de la cité. La construction débuta en 1553. Interrompue pendant de longues années, elle fut reprise en 1612. Outre les services municipaux, le premier hôtel de ville abrita la juridiction royale, et des prisons y furent établies. Jugé à son tour insuffisant, il fut remplacé par un nouvel édifice dont le devis primitif s'élevait à 370 000 livres. Mais le budget dut être pratiquement doublé.
© Micberth
     
Feuille d'information :

Lire...

19:49

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr