TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Dimanche 09 août 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

CERDON (Monographie de)


Par André Janichon


Référence : 3127
Date édition : 2012
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0610-9
Nombre de pages : 260
Première édition : 1926
Reliure : br.

Prix: 34.48€


     En 1180, à l'époque où Humbert II, sire de Coligny, possédait Cerdon, une de ses filles, Alix remarqua, à l'église, un jeune homme vêtu de la robe des religieux. Le coup de foudre fut réciproque. Le novice, Humbert de Thoire, sut conquérir la main de la jeune fille promise à un autre, en sauvant l'honneur de son futur beau-père. Alix lui apporta alors en dot la terre de Cerdon. Pour le salut de leurs âmes, Alix et ses fils donnèrent aux chartreux leurs possessions à Rosières et à Epierre et, par un acte de 1217, Humbert de Thoire leur permit d'y créer un vignoble. Á cette époque et jusqu'en 1260, tous les habitants de Cerdon étaient serfs et mainmortables. Ils étaient attachés à la glèbe, c'est-à-dire au domaine et étaient tenus, moyennant une redevance en nature ou en argent, de faire moudre leur blé au moulin du seigneur, de faire cuire leur pain dans son four banal et d'écraser leur vendange dans son pressoir. Le 29 octobre 1402, Humbert VII, dernier sire de Thoire, vendit sa seigneurie à Amé VIII, comte de Savoie. Ce fut un peu plus tard que des murailles furent construites pour protéger le bourg et établies de façon à ce que l'église en soit le centre. Le château de Caresmier devint la résidence personnelle du seigneur de Cerdon, ce qui engendra une imposition conséquente à tous les hommes possédant des vignes. Il était situé sur un promontoire sur lequel s'élève aujourd'hui la statue de la Vierge de Carmier dont la montée fut, pour certains, miraculeuse. La cure de Cerdon, fondée par les sires de Thoire et de Villars fut érigée en collégiale par le pape Sixte IV, en mai 1479. Après la signature du traité de Lyon en 1601, Cerdon dépendit de l'archevêché de Lyon, du bailliage de Belley, du grenier à sel de Lagnieu et de la recette de Belley. Le duc de Savoie conserva sa seigneurie, mais le territoire releva du roi, en toute justice, sous le titre de baronnie. Il était alors partagé en sept fiefs qui appartenaient aux chartreux de Meyriat, aux seigneurs de Maillat, de Montferrand, de Boches, de Bovent, de Rogemont et au curé de Nantua. Á Préau, les fidèles viennent toujours honorer la statue de la Vierge noire dont les légendes s'accordent pour raconter qu'elle guérit enfants et adultes de toute frayeur, dans une chapelle qui, mystérieusement et malgré serrures, verrous et barres de fer, ne peut demeurer fermée.
© Micberth
     

15:45

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75