TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Samedi 02 décembre 2023

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

CANET-L'HÉRAULT


Par Louis Vabre


Référence : 3427
Date édition : 2016
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0940-7
Nombre de pages : 252
Première édition : 1917
Reliure : br.

Prix: 34.00€


     Canet apparaît dans l'histoire en 804. En 1415, le village, qui appartenait alors à la baronnie de Clermont, reçut une charte qui traitait de tous les rouages nécessaires pour la direction de la communauté. Elle évoquait tout à la fois l'organisation municipale, judiciaire, ecclésiastique, financière et intérieure, réglant les écoles, les moulins à huile et à blé, les boucheries et l'hygiène. Elle faisait également référence à un ancien château, avec ses forts, près de l'église Saint-Martin, aujourd'hui complètement détruits, à l'exception des murs de l'église et du clocher. Ces vestiges montrent l'endroit où se situait autrefois le village. Cet emplacement, difficile à conserver en raison des inondations fréquentes, a été abandonné et les Barrys qui en étaient autrefois le faubourg, devinrent le village lui-même. L'autre partie du bourg, qui porte le nom de ville, conserve un château dont l'épaisseur des murs frappe le regard du voyageur. Les remparts étaient autrefois perforés de deux portails défendus par des mâchicoulis et à l'intérieur de ce rectangle, les rues formaient la croix de Jérusalem. Dans l'aile méridionale du château, une chapelle dédiée à saint François d'Assise était utilisée pour les offices lors des inondations. Lorsque les Guilhem de Clermont s'éteignirent, la seigneurie de Canet passa au marquis de Seyssac (ou Saissac) qui la vendit en janvier 1700 au marquis Jean Paul de Girard, conseiller en la Cour des comptes. Ce dernier rencontra aussitôt le maire et les consuls et leur expliqua qu'en signe de leur autorité, ils devraient porter dorénavant aux processions et autres fonctions publiques des chaperons d'écarlate. Un budget de 36 francs fut voté immédiatement pour leur achat, mais ce droit de chaperon leur fut réellement accordé en 1767 seulement par les filles du marquis, à sa mort. Á la fin du XVIe siècle et au commencement du XVIIe siècle, vivaient dans la paroisse de Canet deux époux chrétiens, Jacques Portal, notaire royal et Magdeleine Jullian. Désireux que leur mémoire reste en bénédiction après leur mort, ils résolurent de léguer leur maison, située aux faubourgs de Canet, à des religieux dominicains qui, en échange, s'engageaient à venir y demeurer et à faire bâtir dans le jardin attenant une chapelle et un vicariat. La donatrice était probablement morte lorsque l'église fut achevée en 1636. Deux pères et un frère convers habitèrent la maison des bienfaiteurs, contiguë à la chapelle qui fut desservie pendant un siècle environ. Les dominicains se contentèrent ensuite d'envoyer un des leurs les dimanches et fêtes pour dire une simple messe basse.

© Micberth
     

22:51

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr