TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Vendredi 15 novembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

BEAUGENCY (Essais historiques sur la ville et le canton de). Tome I


Par J.-N. Pellieux et J. Lorin de Chaffin


Référence : 3045
Date édition : 2011
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0524-9
Nombre de pages : 368
Première édition : 1856
Reliure : br.

Prix: 48.68€


     Á cheval sur la Beauce et sur la Sologne, la ville de Beaugency se présente sous un aspect riant, les plaines de son val fertile, bordées par des coteaux boisés, l'entourant d'un panorama aussi riche que varié. Par sa situation, elle possédait tous les éléments d'une cité essentiellement commerçante. Elle renfermait dans son enceinte un grand nombre de tanneurs, de sergiers, d'épingliers et de parcheminiers. Pendant les guerres de la Ligue, alors qu'elle tenait pour le parti du roi contre Orléans, elle fut tant de fois soumise au pillage que son commerce ne tarda pas à être anéanti, et son industrie ruinée de fond en comble. Traditionnellement ses habitants furent surnommés les Chats. Les uns expliquent cette appellation par la vengeance de l'armée protestante, prise au piège dans la cité ; les autres la relient à la légende de la construction du pont qui permit de communiquer avec la rive droite de la Loire. Dans les premiers temps de la monarchie française, la seigneurie de Beaugency, qui comprenait quatre-vingts paroisses et trois cents fiefs et arrière-fiefs, s'étendait au loin dans la Beauce et dans la Sologne. Les seigneurs de Beaugency s'appelaient aussi miles, chevaliers et s'intitulaient sires de Beaugency par la permission de Dieu. Fiers, ils ne relevaient que du roi et de leur épée. Les premiers d'entre eux étaient du reste d'effrontés pillards, rançonnant sans pitié leur voisinage. Le plus ancien seigneur de Beaugency dont il est question dans l'histoire, s'appelait Simon et vivait en 570, sous le règne de Chilpéric Ier, ou en 670, selon les chroniqueurs, et fit des donations considérables à l'église d'Amiens. Les rois de France s'emparèrent ensuite probablement de la ville et du château et les possédèrent jusqu'à ce que Hugues Capet en fasse don à un illustre chevalier de sa cour appelé Landry-Sore ou Lancelin. Le nouveau seigneur avait près de lui un chancelier, des chambellans et un capitaine pour la garde de son château, preuve évidente de sa puissance et de sa haute extraction, puisqu'il descendait des anciens comtes du Vermandois et des comtes d'Anjou. Au XIIe siècle, Beaugency, qui bénéficiait d'une organisation puissante, fut le siège de deux conciles importants. Le 30 juillet 1104, d'abord, se déroula le dernier concile qui traita de l'excommunication de Philippe Ier et de sa seconde épouse Bertrade. Le 18 mars 1152, se tint celui qui devait décider du sort d'Eléonore d'Aquitaine.
© Micberth
     

19:14

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75