TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 12 avril 2021

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

AVRILLÉ (Le Champ des Martyrs d')


Par Timothée-Louis Houdebine


Référence : 3190
Date édition : 2012
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0676-5
Nombre de pages : 288
Première édition : 1923
Reliure : br.

Prix: 40.12€


     Lorsque, au mois de mai 1789, commença la Révolution, personne ne prévoyait les horreurs dont Angers fut le théâtre quelques années plus tard, chacun quel que soit son rang social désirant collaborer à la régénération de la France. Mais dès la fin de l'été 1790, les prêtres entrevirent la venue des mauvais jours. Le 27 novembre, l'Assemblée décréta que tous les ecclésiastiques seraient obligés de prêter serment à la Constitution. Sur les soixante-treize prêtres d'Angers, seulement cinq s'exécutèrent et les expéditions armées débutèrent. Les fidèles, cependant, désertaient les paroisses des prêtres jureurs et suivirent les bons curés qui administraient les sacrements dans les granges, les bois et les champs de genêts. Le poids des impôts, l'exécution du roi, puis la levée en masse furent les événements qui conduisirent un peuple excédé à la révolte qui commença à Saint-Florent-le-Vieil. L'insurrection qui suivit dans la Vendée se déroula comme une croisade. En 1793, les arrestations se faisaient chaque jour par centaines ; nul n'était à l'abri d'une dénonciation et d'un emprisonnement. Les détenus étaient entassés dans les nombreuses prisons de la ville, dans des conditions si déplorables qu'ils étaient décimés par des maladies pestilentielles. « Pour dégorger tout cela », aux interrogatoires sommaires devant le tribunal révolutionnaire dans l'église des Jacobins, se substitua très vite un simple déplacement dans les prisons des membres de la Commission militaire, qui condamnaient à la peine de mort sous leur simple autorité. Au début de janvier 1794, plus de deux mille personnes, hommes et femmes de tous âges, attendaient dans les prisons d'Angers, l'heure d'être conduites à la mort. Pour se débarrasser au plus vite de « ces mangeurs de bon Dieu, de ces brigands qui ne voulaient pas se soumettre aux lois de la République une et indivisible », il fut résolu d'employer un grand moyen : la fusillade en masse. Desvallois, fermier et patriote exalté proposa un de ses champs, dans le parc des anciens moines de Grandmont comme lieu d'exécution. Les 12, 15, 18, 20, 21 et 22 janvier, les 1er et 10 février et le 16 avril, les malheureux destinés à la fusillade furent attachés deux à deux, formant de longues chaînes qui marchaient jusqu'au champ de la mort. Les plus faibles étaient jetés comme des « paquets de linge sale » dans des charrettes réquisitionnées. Les cadavres encore chauds étaient ensuite dépouillés et enterrés dans une telle précipitation que plusieurs victimes auraient été ensevelies vivantes. Au lendemain de Thermidor, ce furent les pèlerins qui suivirent ce même chemin pour venir se recueillir sur ce qui fut appelé, dès 1796, le Champ des Martyrs.
© Micberth
     

05:09

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr