TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Jeudi 01 octobre 2020

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

AMBIERLE (Histoire du prieuré de Saint-Martin d')


Par l'abbé C. Bouillet


Référence : 3210
Date édition : 2013
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0697-0
Nombre de pages : 456
Première édition : 1910
Reliure : br.

Prix: 62.50€


     Par une habile manœuvre politique, deux seigneurs séculiers nommés Bernard et Teulbert s'approprièrent en 902 l'abbaye d'Ambierle, qui était déjà dotée de nombreuses richesses. Trente-six ans plus tard, Odon, abbé de Cluny, sut les convaincre de lui céder le monastère, qui fut aussitôt uni et soumis à l'ordre de Cluny. Vers 1101, l'abbaye perdit définitivement son titre et l'échangea contre celui de prieuré, en vertu d'une bulle du pape Pascal II. Il n'eut pas à se plaindre de cette dépendance qui lui apporta une certaine sécurité, puisque l'abbé de Cluny demanda pour ses possessions la protection du roi de France. En l'an 1119, Louis VI donna donc à Orléans une charte par laquelle il s'engageait, lui et ses successeurs, à prendre sous sa tutelle toutes les maisons de Cluny, à les garder et à les protéger comme son bien propre. Un demi-siècle plus tard, le prieuré se protégea des ravages d'Arthaud III le Blanc, vicomte de Mâcon, grâce à la protection spéciale de Louis VII. Pour perpétuer le souvenir de cette charte, le prieuré plaça les armes de France dans ses monuments et affecta plus tard de donner aux tympans des belles verrières de son église la forme d'une fleur de lys. Le cardinal de la Grange fut un bienfaiteur insigne du prieuré. Il fit réparer l'église qui menaçait ruine, reconstruire la chapelle de Pierrefitte qui servait de tombeau à ses ancêtres et donna des ornements pour le service du culte. Le prieur Etienne Tachon semblait être un de ses amis intimes. C'est lui qui conclut, le 25 novembre 1383, une charte de franchises avec les habitants d'Ambierle, qui subsista dans son intégrité jusqu'à la Révolution. Á la fin de la guerre des Anglais, vers 1441, alors que quatre mille écorcheurs étaient présents dans le pays, le prieuré fut complètement ruiné par un incendie : les bâtiments conventuels furent détruits, l'église périt, à l'exception des deux chapelles latérales. Le bourg lui-même fut saccagé. Le prieur Antoine de Balzac d'Entragues, qui était encore jeune, ne se laissa pas décourager. Il entreprit la reconstruction du couvent et de l'église, y consacrant ses soins et sa fortune. L'ensemble, protégé par des murailles d'un à deux mètres d'épaisseur, reliées et défendues par quatre grosses tours, devint particulièrement imposant. Ambierle fut alors doté des richesses artistiques qu'on y admire encore aujourd'hui. En 1490, Antoine de Balzac fit à Charles VIII les honneurs de l'église sortie toute neuve des mains de l'architecte, par quelques splendides cérémonies dont les bénédictins avaient le secret.
© Micberth
     

20:56

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75