TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 12 avril 2021

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

AIGRE. Petite patrie


Par Henri Bernazeau


Référence : 2980
Date édition : 2010
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0451-8
Nombre de pages : 162
Première édition : 1913
Reliure : br.

Prix: 22.31€


     Aigre devait probablement être, à l'origine, une contrée marécageuse peu propice à l'établissement des hommes, mais la construction de la grande route royale qui reliait Paris à Bordeaux fut une des principales causes de la prospérité de la localité. Le relais qui existait près du gué fut, avec le temps, entouré d'auberges, d'écuries et de bâtiments, faisant d'Aigre une ville importante. Un système de canalisation destiné à assainir la ville fut mis en place, mais ne l'empêcha cependant pas de subir régulièrement des inondations, le lit de la rivière étant souvent au-dessus du niveau des terrains riverains. Quand, en 1619, Marie de Médicis quitta subrepticement le château de Blois pour chercher un asile auprès de d'Epernon, gouverneur d'Angoulême en révolte contre Louis XIII, elle s'arrêta à Aigre. Le monarque, quant à lui, y passa en 1622, en revenant à Paris après sa seconde campagne contre les protestants. Les registres conservent quelques traces d'actes de l'administration municipale sous la Révolution, révélateurs des préoccupations de l'époque. Les objets précieux du culte qui auraient dus être déposés à la maison commune disparurent dans la tourmente, alors que les vases en plomb et les objets en fer blanc, avaient docilement été restitués ; la cloche de Verdille lui fut rendue, afin qu'elle puisse continuer à avertir la population de l'arrivée des orages et tenter ainsi de la préserver des plus grands fléaux. Le curé Simon-Jacques Robert, bien qu'il ait prêté tous les serments constitutionnels, fut néanmoins victime de la persécution religieuse, dénoncé comme complice de ses voisins pour avoir provoqué des attroupements en vue de renverser l'arbre de la liberté. Il fut aussi jugé coupable d'être à l'origine de nombreux excès de la part de ses fidèles ; en effet, certains sortaient de son office en criant : « Vive la loi, la nation et la religion ! » Une légende veut aussi que mademoiselle de la Rochejaquelein, qui s'était réfugiée pendant les guerres de Vendée au logis des De Jansac à Saint-Fraigne, réussisse à tromper les émissaires du comité révolutionnaire venus l'arrêter, en se faisant passer pour sa servante.
© Micberth
     

06:07

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr