TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Dimanche 29 mai 2022

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :


Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

ÎLE D'AIX (Histoire de l')


Par Pierre-Antoine Berniard


Référence : 3564
Date édition : 2021
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-1086-1
Nombre de pages : 200
Première édition : 2006
Reliure : br.

Prix: 27.00€


     Depuis le IXe siècle, l'Île d'Aix témoigne d'un passé riche et mouvementé. Dans les années 1100-1200, les seigneurs de Châtelaillon et les moines de l'ordre de Cluny lui donnent un rayonnement remarquable. Mais, confrontée à la guerre de Cent Ans et aux guerres de Religion, tour à tour française et anglaise, catholique et protestante, l'Île va connaître un déclin progressif, puis la misère et l'oubli. Le choix de Rochefort, en 1665, pour construire le grand Arsenal voulu par Louis XIV, sera déterminant pour la renaissance de l'île, en lui donnant un rôle défensif clé qui s'affirmera au fil des affrontements avec les Anglais. Devenue lieu d'embarquement privilégié pour la Nouvelle France, elle est attaquée et mise à sac en 1757, le fort Vauban rasé. Il faudra attendre Montalembert et son fort révolutionnaire, mais surtout le Consulat et l'Empire, pour que les défenses soient remises en état. Dès le début 1800, Napoléon demande un renforcement du dispositif militaire (« 4 000 hommes pouvant repousser 12 000 Anglais »). Il exige aussi la relance des travaux du fort Boyard, la construction d'un nouvel ouvrage (Liédot) et d'une résidence pour le commandant de la Place. Ce qui n'empêchera pas la déroute de 1809 lors de la Nuit des Brûlots. Les années 1810-1811 marqueront la fin des grands travaux sur Aix et l'apogée de son rôle de « camp retranché des rades ». Mais, ironie de l'Histoire, c'est dans cette petite île que l'Empereur passera en 1815 ses derniers jours en France. Il quittera Aix le 15 juillet à bord du HSM Bellerophon, à destination de Plymouth, puis sera transféré sur le Northumberland, pour Sainte-Hélène. La fin de l'Empire sera lourde de conséquences pour l'Ile dont le rôle va décliner. Elle devient prison d'État où vont se succéder Russes, Prussiens ou Allemands. L'Île d'Aix, « une île qui meurt », écrira en 1925 Pierre Chanlaine dans un « appel » vite entendu par le baron Gourgaud, descendant direct d'un compagnon de l'Empereur. Avec son épouse Eva, une riche héritière américaine, ils vont relancer l'activité sur l'ile et, par leur détermination et leur grande générosité, l'ouvrir à une modernité respectueuse de son histoire.


© Micberth
     

00:12

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr