TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Dimanche 20 octobre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

SAINT-SERNIN-DU-BOIS et son dernier prieur J.-B.-A. de Salignac-Fénelon


Par l'abbé Jean-Louis Sebille


Référence : 3532
Date édition : 2019
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-1052-6
Nombre de pages : 340
Première édition : 1882
Reliure : br.

Prix: 45.00€


     Le couvent qui s'est transformé selon les besoins de chaque époque, est situé sur le penchant d'un des nombreux et puissants contreforts du plateau d'Antully. Ces sites agrestes et ces vallons perdus au milieu des forêts étaient plus favorables à la vie contemplative qu'à la prospérité d'un monastère. Aussi, rares étaient les habitants qui partageaient la vie austère de ce couvent qui ne bénéficiait d'aucune fondation particulière et dont les seules propriétés ne furent longtemps que le sommet de la montagne. Au XIe siècle, Aganon couvrit enfin Saint-Sernin de sa haute protection. Grâce à son annexion au prieuré de Saint-Germain en Brionnais, une nouvelle ère s'ouvrit pour lui. Á la fin du XIVe siècle, Jean de Saint-Privé fit édifier une forteresse immense, capable de protéger les moines mais également les familles qui viendraient chercher un abri face aux horreurs de l'invasion, aux cruautés de la guerre civile et aux atrocités de pillards impunis. Elle prit la forme d'une tour de cinq étages, de cent pieds de haut et de deux mètres d'épaisseur. Jusqu'à la mort de Humbert Debusseuil, tous les prieurs apportèrent leur contingent à l'agrandissement et aux richesses du monastère. Ceux qui leur succédèrent employèrent ensuite les revenus de leur couvent à soutenir leurs hautes fonctions auprès de l'évêque ou à la cour. Puis vint Jean-Baptiste-Augustin de Salignac-Fénelon. De même que certains prieurs avaient élevé des murailles et des tours impénétrables pour résister au flot dévastateur qui menaçait la contrée, l'abbé Fénelon, au commencement d'un siècle de travail et d'industrie, éleva des usines et des fourneaux qu'il tint à la tête du progrès. Nommé aumônier de quartier de la reine Marie Leczinska, dans le courant de 1744, il n'hésita pas à quitter la cour pour rejoindre le modeste prieuré de Saint-Sernin-du-Bois à la tête duquel il fut porté l'année suivante. Les dépendances du prieuré n'étaient pas attrayantes. Elles étaient alors composées d'une cour appelée Cour du château, au fond de laquelle se trouvaient l'église délabrée et une ancienne chapelle surmontée d'un clocheton. La tour de Jean de Saint-Privé ne servait plus que de grenier pour rentrer la dîme. Face à elle s'élevait le château. L'abbé fit ouvrir les voies ferrées pour protéger l'agriculture, mais surtout il fut le précurseur de ces hommes qui transformèrent le groupement de quelques masures perdues dans un ravin étroit et profond en site industriel « le plus complet du monde entier », Le Creusot.
© Micberth
     

08:37

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75