TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mercredi 12 décembre 2018

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

MONTBRISON. Les anciennes fortifications et la commanderie


Par le lieutenant Victor Jannesson


Référence : 3510
Date édition : 2018
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-1029-8
Nombre de pages : 116
Première édition : 1890-1891
Reliure : br.

Prix: 17.00€


     Le système des anciennes fortifications de Montbrison comprenait une enceinte fermée et un donjon ou château fort bâti sur la motte qui occupe toute la partie est de la ville. Si on ignore à quelle date les premiers murs d'enceinte furent élevés, il est possible d'affirmer que les comtes de Forez possédaient déjà vers 1090 un château fort sur la butte de Montbrison. C'était alors un donjon dont les murs englobaient un espace rempli de maisons où les comtes avaient permis à leurs sujets de se réfugier dans ces temps de guerre perpétuelle. Á l'origine, ces maisons ne couvraient guère que la butte, anciennement appelée Mont-Briso, mais dès que les comtes de la seconde race en eurent fait leur résidence habituelle, la ville prit une rapide extension. Á la fin du XIIe siècle, presque tous les quartiers bas existaient et l'église Notre-Dame fut fondée en 1223. Après l'incendie de ses murs, le 13 juillet 1359, la ville fut souvent exposée aux menaces des bandes armées qui sillonnaient le pays. Louis II, comte de Forez, entreprit de relever les ruines. La mort le surprit en 1410 et ce fut sa belle-fille, Marie de Berry, qui mit plus tard ses projets à exécution. En 1560, après avoir pris la ville, le baron des Adrets fit jeter du haut de la tour du donjon le marquis de Montclar, avec douze gentilshommes et plus de cinquante soldats à qui il avait pourtant promis la vie sauve. Le carnage s'étendit à toute la ville : plus de 860 catholiques furent égorgés. Vers 1150, Guy II, comte de Forez, qui jouissait de toute la faveur du roi Louis VII, fonda à Montbrison la commanderie ou hôpital de Saint-Jean-des-Prés. En 1181, il octroya aux chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, une charte contenant permission d'acquérir des fiefs, dans toute l'étendue du comté de Forez. Ce fut le point de départ de la fortune territoriale de la Commanderie. Un des premiers soins des frères fut de construire leur chapelle. Outre les biens territoriaux, tels que La Chaud de Mornant, Château de Bois ou Verneuil, par exemple, les chevaliers acquirent progressivement certains privilèges, tels que dîmes et cens, sur des terres dont ils n'avaient pas la possession. L'ordre était composé de trois classes distinctes : les chevaliers (tous nobles), les clercs chargés du culte et les frères servants, dont les uns suivaient les chevaliers à la guerre et les autres restaient au service des malades et de l'hôpital. En 1589, Claude de la Salle, commandeur, résista avec une poignée d'hommes aux attaques d'une armée d'huguenots, sauvant pour une fois Montbrison des horreurs d'un siège.
© Micberth
     

12:33

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)

LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75