TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mercredi 19 septembre 2018

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

QUINTIN. Un temps fut...


Par Claude-Guy Onfray


Référence : 3502
Date édition : 2018
Format : 20 X 30
ISBN : 978-2-7586-1021-2
Nombre de pages : 154
Première édition : 2018
Reliure : br

Prix: 28.00€


     
Si l'avènement de la photographie permit de fixer dans le temps paysages et gens, celui de la carte postale, plus précisément, marqua le début de l'essor du tourisme. Émile Hamonic, ami de Théodore Botrel, qui fonda sa maison d'édition à Saint-Brieuc en 1893, fut l'un des premiers à imprimer des cartes postales illustrées sur la Bretagne et ses habitants. Ici, nous sommes en visite à Quintin, place forte protestante, enrichie par le tissage et le commerce prospère des toiles de lin aux XVIIe et XVIIIe siècles. « Chaque pierre nous invite contre l'oubli au voyage dans le passé, chaque livre nous investit du pouvoir de conduire la machine à remonter le temps », écrit M.-G. Micberth. Cet ouvrage illustré de plus de 200 cartes postales anciennes permet de constater, avant tout, que la plupart des édifices sont dans un remarquable état de conservation, sans doute grâce à la politique municipale en vigueur à Quintin depuis le XXe siècle et aux bons soins des habitants. Si la population de la commune dépassait 4 000 habitants sous la Révolution, elle n'en compte plus que 2 809 aujourd'hui. Les remparts ont beaucoup souffert lors des sièges successifs de la ville qui ne possède plus que la Porte Neuve avec la tour dite « des archives ». La rue aux Toiles et la rue au Lait sont deux rues pittoresques qui offrent le témoignage de la richesse passée avec deux maisons remarquables datant du XVIe siècle. Devant celle du sénéchal est installée la pierre des bannies sur laquelle le garde champêtre proclamait les nouvelles au son du tambour. Quant à la Grand'Rue et la rue au Lin, elles sont bordées de belles demeures de marchands en pierres de taille, datant pour la plupart du XVIIIe siècle. L'ancienne église collégiale fut détruite en 1879 pour être remplacée par un édifice néogothique ouvert au culte en 1887. L'église paroissiale dédiée à Notre-Dame de Délivrance, ancienne chapelle castrale de la forteresse bâtie au XVe siècle, obtiendra, elle, le titre de basilique en 1934. En 1663, la marquise de la Moussaye doit mettre fin à la construction du château qui ne sera donc jamais achevé. En 1907, une voie de fer longera l'étang, sous les murs du pavillon d'angle, seul bâtiment restant. Le train reliait Quintin à Rostrenen. S'il favorisa la prospérité des restaurants et autres commerces, il fit perdre aux lieux proches leur pittoresque. Ce sont là quelques aspects d'une promenade qui enchantera les Quintinais. Ils suivront avec nostalgie les traces de leurs ancêtres dans la ville et dans les environs pour recomposer le passé. « Au-delà des générations qui se succèdent, les rues de Quintin nous invitent à croire à la permanence des choses. »



© Micberth
     

02:50

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)

LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75