TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mardi 26 septembre 2017

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

VERNOIL-LE-FOURRIER (Recherches sur)


Par marquis Hervé de Broc


Référence : 3400
Date édition : 2015
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0910-0
Nombre de pages : 220
Première édition : 1910
Reliure : br.

Prix: 29.00€


     Lorsque Geoffroy Fulcrade était seigneur de Vernoil vers 1075, il existait déjà une église dont l'origine n'est pas connue. Vers 1150, alors que Geoffroy II avait probablement trouvé la mort en croisade, l'abbaye de Mauléon se vit confier les services divins de Vernoil, son église, son prieuré et ses dépendances, et les conserva pendant six cent quarante ans, jusqu'en 1790. La seigneurie passa ensuite à Geoffroy Le Fourrier, personnage important qui fut un chevalier combattant dans l'armée de saint Louis, guerroyant contre les Maures d'Espagne et d'Afrique en 1269. Lorsque les Anglais revinrent en Anjou, en 1425, ils défirent complètement les Angevins et les Saumurois dans un combat mémorable et Vernoil aurait été entièrement brûlé par l'ennemi. En décembre 1441, Charles VII accéda à la demande de Jean Le Brun de fortifier et de parer sa ville et l'église de murailles, tours, fossés et autres constructions « nécessaires et convenables ». Par contrat passé le 5 février 1460, Renée Le Brun épousa Jehan Ier de Broc, écuyer et lui apporta « les terres et seigneuries de la Ville-au-Fourrier, réunies à Vernoil, avec tous ses fiefs et dépendances ». Jean II de Broc obtint du roi Henri II la création d'un marché chaque semaine, le mercredi, et de deux foires par an à Vernoil-le-Fourrier où « il y a un bon et gros bourg, bien peuplé et habité de maisons et de bons marchands, situé et assis en beau et fertile pays et sur chemin passant ». Son fils prit part, dit-on, aux discordes qui partagèrent les catholiques et les protestants en deux camps ennemis et le 11 février 1565, il rendit foi et hommage pour la ville aux officiers du roi. Cette même année, Catherine de Médicis, régente du royaume, résolut de conduire le jeune Charles IX dans les provinces les plus agitées par les discordes civiles pour étudier les esprits. Le 13 novembre, la cour soupa et coucha au château de la Ville-au-Fourrier, chez M. de Broc. Le 14 février 1776, par lettre patente, Louis XVI, en considération et en reconnaissance des services d'Alexandre de Broc, cinquième baron de la Ville-au-Fourrier et de Vernoil, mais également de ceux rendus à ses prédécesseurs par les membres de cette famille depuis de longues années, le créa marquis. Son deuxième fils, le général Armand, mourut à 38 ans des suites des cinq coups de feu et des cinq coups de sabre ou de lance qu'il reçut au cours des vingt-cinq campagnes où il s'illustra par sa bravoure. Sa jeune veuve éplorée périt trois ans plus tard, emportée dans la cascade du Grézy, près d'Aix, sous les yeux horrifiés de la reine Hortense.
© Micberth
     
Article(s) de presse :

LE COURRIER DE L'OUEST

14:57

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)

LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75