TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 23 septembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

TOULON ancien et moderne (Promenades dans)


Par Henri Vienne


Référence : 3122
Date édition : 2011
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0604-8
Nombre de pages : 312
Première édition : 1841
Reliure : br.

Prix: 42.60€


     Humble dans son origine, hameau, village ou bourgade, Toulon, suivant la tradition, doit au moins sa civilisation aux Phocéens, une de leurs colonies partie directement du pays natal, ou détachée de celle de Marseille, y ayant importé ses dieux et ses lois. Dès le Ve siècle, l'histoire fait mention d'une teinturerie impériale qui était signalée par son importance, les riches productions de sa fabrique dues à l'abondance du murex et à la qualité des eaux douces, extrêmement favorables à cette industrie. Les Romains y laissèrent une colonie qui vivifia Toulon ; les Provençaux adoptèrent avec reconnaissance leurs lois qui furent pendant de longs siècles la base de leur droit public. Lorsqu'en 739 Charles Martel porta ses armes dans la région, les Sarrasins qui occupaient Toulon opposèrent une certaine résistance au vainqueur et la ville fut à peu près détruite. Charlemagne, soucieux de rebâtir la cité, lui donna de grands et précieux privilèges pour y attirer de nouveaux habitants. Constituée en commune, son gouvernement, sa garde et sa défense furent alors confiés à des magistrats élus par les citoyens. Puis en étendant ses relations commerciales pour se procurer à meilleur prix des blés que son territoire peu fertile fournissait en quantité insuffisante, elle prit une certaine importance, les marchands étrangers apportant diverses denrées en échange du sel, du vin, des fruits et de l'huile que produisait le pays. En 1310, une espèce de port fut bâti, touchant presque aux maisons de la ville ; on en ferma l'enceinte par des barricades, et des ponts furent jetés pour faciliter le chargement et le déchargement des navires d'un faible tonnage. Mais, par sa position, toujours exposé à l'invasion des flottes et des troupes de terres des adversaires de son souverain, le bourg fut obligé, à chaque reprise des hostilités, de consentir à d'énormes dépenses pour réparer ses fortifications. Souvent les habitants sollicitèrent des travaux d'agrandissement de leur ville. François Ier abandonna le dessein qu'il avait formé de forcer les Toulonnais de transporter leurs habitations près de la Grosse Tour et d'y bâtir une nouvelle cité, puis songea à élargir l'enceinte et renforcer la défense des lieux. Rien ne fut entrepris alors ; il fallut attendre le règne d'Henri IV pour que l'agrandissement de Toulon soit accompli. Les travaux à peine achevés, Louis XIV résolut de faire de l'arsenal un monument digne de sa magnificence.
© Micberth
     

11:32

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75