TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Samedi 21 septembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

SALIGNAC (Le canton de). Tome III De la fin de la Révolution à 1939


Par Paul Villatte


Référence : 3094
Date édition : 2011
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0575-1
Nombre de pages : 250
Première édition : 2011
Reliure : br.

Prix: 34.48€


     Ce volume, jusqu'à ce jour inédit, fut certainement rédigé par le Dr Villatte entre 1942 et 1947. Claude Lacombe a transcrit le manuscrit qui devait être un premier brouillon et l'a complété ou corrigé, lorsque cela s'imposait. L'histoire de Salignac se poursuit à partir du Directoire. La population de Salignac salua, dans un grand élan d'enthousiasme, la victoire de Marengo, en 1800 ; mais ces acclamations étaient plus officielles que sincères. En effet, depuis le service militaire obligatoire décrété en août 1793, les désertions se multipliaient. Les réfractaires avaient souvent partie liée avec des hommes de sac et de corde, des repris de justice. Vers 1803, sous le Consulat triomphant, le département recouvrit enfin la sécurité des personnes autant que des biens ; l'anarchie du maquis fut réprimée, puis vaincue et un renouveau de paix sociale apparut. Soucieux de ménager les catholiques, Napoléon chercha à rétablir les paroisses, mais le refus de l'évêque Lacombe de reconnaître l'abbé Crueghe, prêtre intrus, provoqua de graves dissensions qui se traduisirent par le pillage et la profanation de l'église du village. L'avènement de Napoléon Ier fut accueilli avec joie, d'autant que l'Empereur invita M. Lacalprenède, président du canton de Salignac à son sacre et couronnement. Dès février 1804, à tous les échelons de la société, on se plaignit des impôts et des levées militaires et c'est avec lassitude et résignation que les Salignacois apprirent l'arrivée des alliés dans la capitale. Fort heureusement, la période de vingt années qui sépara la Révolution de 1830 de l'établissement du second Empire, en 1852, fut extrêmement favorable à la prospérité du canton. Outre la paix et la stabilité politique, elle donna une impulsion nouvelle à l'agriculture par la création de son ministère, et les lois sur l'instruction publique et sur les chemins vicinaux sortirent le territoire « de l'ornière où il croupissait depuis les siècles de la monarchie absolue ou peut-être depuis la fin du Moyen Âge ». Jusqu'à la fin du XIXe siècle, sous l'impulsion du Dr Castanet, la ville se modernisa à un rythme lent et progressif. Un nouveau clocher fut édifié, une école des filles créée, mais surtout la ligne de chemin de fer tant désirée fut inaugurée en 1898. Lorsque, le 1er août 1914, le chef de brigade de gendarmerie Brunet cloua l'affiche portant décret de mobilisation générale, chacun se prépara pour défendre ces trois biens suprêmes : la patrie, la paix et la liberté.
© Micberth
     

15:32

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75