TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Lundi 10 décembre 2018

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

NEUILLY des origines aux années 1970


Par Pierre Coulomb


Référence : 3137
Date édition : 2012
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0620-8
Nombre de pages : 354
Première édition : 1975
Reliure : br.

Prix: 46.65€


     Les premiers pêcheurs et laboureurs qui s'installèrent sur le territoire de Neuilly, comme tous ceux qui répondirent à l'invitation que n'ont cessé d'adresser gué, bac et pont à tous ceux qui y élurent domicile au cours des siècles, furent probablement attirés par la présence de l'eau indispensable à leur activité mais aussi par une ambiance particulière qui associait l'idée de mouvement à la stabilité d'un repère. Neuilly se développa au même rythme que le nombre des voyageurs qui empruntaient le bac pour passer et repasser la Seine. Peut-être que celui-ci aurait fonctionné longtemps si François Ier n'avait pas construit le château de Saint-Germain et Henri IV, le château Neuf. Marie de Médicis multipliant ses déplacements depuis le Louvre, utilisa fréquemment le bac jusqu'au jour où se produisit l'accident qui faillit coûter la vie au couple royal. Si ce bain forcé guérit miraculeusement la rage de dents dont souffrait le roi, la reine eut tellement peur que décision fut prise de construire le pont qui contribua au destin de la ville. François Ier décida aussi de faire édifier le château de Madrid : il fallut trente-quatre ans d'efforts pour obtenir un résultat peu satisfaisant. Le monarque y fit cependant de multiples séjours, partagé entre la joie d'une retraite sans faste et l'agacement de buter à chaque pas dans les seaux des maçons et les échelles des peintres. Sous Henri III, une ménagerie y fut aménagée. Le roi venait parfois assister à des combats entre des ours ou des lions contre des taureaux et des dogues. Mais après avoir fait un cauchemar au cours duquel les animaux le dévoraient, il ordonna que les fauves soient tués à coups d'arquebuse et que la ménagerie soit remplacée par un élevage de petits chiens. Au XVIIIe siècle, trois éléments dominèrent l'histoire de Neuilly : la décadence définitive de Villiers-la-Garenne, l'accentuation rapide du caractère résidentiel de la localité et le remplacement du pont de bois par un pont de pierre. Le mari de la Pompadour, qui avait acheté la charge de Grand Portier du Bois de Boulogne, fit couper quelques arbres pour faciliter l'accès à la petite folie où il résidait. Lorsque Louis XV fit part de son mécontentement, l'audacieux personnage lui répondit : « A tout le bois que vous me faites porter, Sire, pour vos plaisirs, suis-je si coupable si j'ajoute pour les miens celui que j'ai fait abattre autour de ma maison ? »
© Micberth
     

14:21

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)

LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75