TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mardi 17 septembre 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

NEUILLY-SUR-SEINE. Monographie


Par Georges Darney


Référence : 3020
Date édition : 2011
Format : 14 X 20
ISBN : 978-2-7586-0499-0
Nombre de pages : 270
Première édition : 1900
Reliure : br.

Prix: 34.48€


     Depuis saint Louis, qui, pour se rendre à l'abbaye de Longchamp, passait par Neuilly, tous les rois de France ou à peu près, ont laissé de leur passage dans la cité un souvenir ineffaçable. Philippe le Long est mort à Longchamp ; Louis XI créa la charge de grand-maître du bois de Boulogne pour Olivier le Daim ; la famille des Valois y laissa libre cours à son goût pour la construction et les Bourbons, bien que préférant les coteaux de Saint-Germain, ne l'abandonnèrent pas, confiant le château de Madrid à d'illustres personnages. Á la suite des monarques, une foule de seigneurs vinrent habiter à Neuilly, à Villiers et à tout ce qui en composait le territoire. Les Conti, Montmorency, d'Estrées, Mirepoix en firent un lieu de résidence résolument aristocratique. Les intellectuels et les artistes, comme Pascal, Boileau, Bossuet, La Bruyère, Sébastien Vaillant qui devint directeur du jardin des Plantes, manifestèrent aussi leur préférence pour ce territoire. Voltaire et tous ses amis de l'Encyclopédie en cachèrent les premiers volumes au château de Neuilly. Diderot, Grimm, le président Hénault, mais aussi Jean-Jacques Rousseau tout autant attiré par le bois de Boulogne que par la présence de Mme d'Houdetot au château des Ternes, ou encore Bernardin de Saint-Pierre, Adamson, Millin de Grandmaison ne résistèrent pas aux charmes de la cité. Mais ce qui demeure le plus remarquable dans l'histoire de Neuilly, c'est que cinq fois en cinquante-trois ans, le sort de la France s'est décidé sur son territoire. En 1795, Murat enleva les canons de la plaine des Sablons et les amena à Bonaparte, rendant ainsi possibles les événements du 13 vendémiaire, qui lui ouvrirent les portes de son impériale destinée. Puis, en 1814 et 1815, c'est à partir du pont de Neuilly que fut tiré le dernier coup de canon qui clôtura les batailles de l'Empire, mit fin à l'épopée de Napoléon et permit aux Bourbons d'entrer en France. En 1830, le duc d'Orléans signa dans son parc son adhésion à la lieutenance générale du royaume, en attendant de devenir Louis-Philippe. En 1842, sur la route de la Révolte, l'héritier du trône fit une chute qui lui fut fatale. En 1848, enfin, une horde furieuse répandit la dévastation et l'incendie sur le château de Neuilly et constata, aux yeux de la France, la chute de la dynastie d'Orléans.
© Micberth
     

02:09

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75