TITRE
essai

Continuer
Une question ? Pour joindre Virginie Beaufils le 03 23 20 26 31 !

Mercredi 26 juin 2019

Collection principale

MONOGRAPHIES DES VILLES ET VILLAGES DE FRANCE

Collection fondée en 1987
sur le Net depuis 1997

Recherche d'un ouvrage


Par ville, village :

Par département :

Anthologie sonore (CD)

autres sites







ACCUEIL

MARLY-LE-ROI (Recherches historiques et archéologiques sur la ville et seigneurie de)


Par Adrien Maquet


Référence : 3201
Date édition : 2012
Format : 20 X 30
ISBN : 978-2-7586-0688-8
Nombre de pages : 334
Première édition : 1882
Reliure : br.

Prix: 54.74€


     Au Ve siècle, saint Germain d'Auxerre, saint Denis et ses compagnons vinrent prêcher l'Évangile dans cette contrée qui avait vu tant de fois couler le sang humain offert en sacrifice par les druides dont la ruine fut consommée par la conversion de Clovis. Deux siècles plus tard, un oratoire fut fondé à Marly, autour duquel se groupèrent quelques cabanes. Á défaut d'une maison royale de chasse, comme les rois en avaient notamment à Rueil, à Joyenval et à Maisons, il est à croire que ce fut l'édifice consacré à Dieu qui engagea les pauvres serfs à grouper leurs habitations, jetant ainsi les fondements de ce qui fut le bourg de Marly. Dès la fin du VIIe siècle, le village avait acquis une certaine importance mais quelque temps après, il dut subir les ravages des Northmans. Au Xe siècle, la terre de Marly faisait partie du domaine royal. Elle fut alors donnée à de puissants seigneurs pour prix de leur dévouement au souverain et portait le titre de baronnie, son possesseur devant foi et hommage direct au roi de France. En joignant Marly à ses domaines, la maison de Montmorency entraîna la contrée dans de nouvelles luttes et de grandes misères, du fait de sa guerre presque perpétuelle avec son redoutable voisin, l'abbé de Saint-Denis, qui, investi de multiples privilèges par les rois qui avaient choisi l'abbaye comme lieu de sépulture, exerçait une forte suprématie sur les seigneurs des environs. Le village se développa cependant suffisamment pour qu'à la fin du siècle suivant il soit divisé en deux parties. La partie la plus élevée, où furent bâtis le château et l'église Saint-Vigor, fut appelée Marly-le-Chastel ; la partie basse fut dénommée Marly-le-Bourg et possédait une église dédiée à Notre-Dame et à la Sainte Trinité avant d'être placée sous l'invocation de saint Étienne vers le XVe siècle. La guerre de Cent Ans causa des ravages effroyables dans la contrée et lorsqu'elle prit fin, les quelques habitants qui avaient échappé à la misère, aux massacres et aux incendies, s'empressèrent de remettre en culture les terres en friche. Malheureusement, comme tous les environs de Paris, le bourg subit les guerres de la Ligue , les troubles de la Fronde et fut ruiné tour à tour par les ligueurs et les royalistes. En 1679, plus rien ne restait du prestige du manoir féodal et les deux églises étaient en ruine lorsque Louis XIV acheta le domaine de Marly. Par son séjour et par les merveilles qu'il se plut à y rassembler, il porta la plus haute célébrité au nom de Marly.
© Micberth
     

15:45

   RECHERCHE

Mon panier           


(Panier vide)


LA PRESSE EN PARLE

Nos principaux libraires

Adresses utiles

LE LIVRE D'HISTOIRE
LORISSE
Place du Château
02250 AUTREMENCOURT
à Paris
(courrier exclusivement)
67, Rue Saint-Jacques
75005 Paris

Service libraires :
Virginie Beaufils
Tél : + 33 (0)3 23 20 26 31
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
lorisse@wanadoo.fr

LE LIVRE D'HISTOIRE
HISTOIRE LOCALE
2, Petite Rue
02250 AUTREMENCOURT

Service clients :
Annick Morel
Tél : +33 (0)3 23 20 32 19
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75
livre-histoire@wanadoo.fr

Direction tutélaire :
Virginie Micberth

Direction technique
Charles Cormery
lorisse.tech@wanadoo.fr
Fax : +33 (0) 3 23 20 31 75